Culture

LA TERANGA, L’HOSPITALITÉ SÉNÉGALAISE

La téranga sénégalaise est un art de vivre. Signifiant «bienvenue» en langue wolof, elle est le symbole de l’hospitalité des Sénégalais. Aucun toubab (blanc européen) ne peut passer à côté de cette phrase lorsqu’il voyage au Sénégal. Les sénégalais, de nature très chaleureuse, ne manquent pas de rappeler que leur pays est celui de la …

LA TERANGA, L’HOSPITALITÉ SÉNÉGALAISE Lire plus >

10ÈME SALON NATIONAL DES ARTS VISUELS DU SÉNÉGAL

10ÈME SALON NATIONAL DES ARTS VISUELS DU SÉNÉGAL 2

APS- L’exposition-révélation de la 10e édition du Salon national des arts visuels, ouverte mardi au centre culturel Blaise-Senghor, à Dakar, présente dans la diversité l’attente» – «seen tu», en wolof – des jeunes créateurs. Entre installations, peintures sur toile ou à l’acrylique, collage, etc., les jeunes créateurs sénégalais rivalisent d’ardeur, à travers les œuvres présentées …

10ÈME SALON NATIONAL DES ARTS VISUELS DU SÉNÉGAL Lire plus >

OCÉANE HARATI, GALERISTE PASSIONNÉE À DAKAR.

OCÉANE HARATI, GALERISTE PASSIONNÉE À DAKAR. 3

Grâce à une palette de connaissances, de savoir-faire et un réseau qu’elle entretient, Océane Harati incarne la jeunesse de tous les possibles. Spécialisée dans le secteur des arts et de la culture, cette franco-sénégalo-libano-vietnamienne après avoir travaillé quelques années au sein d’une galerie dakaroise, Océane Harati a ouvert son propre espace, OH Gallery, en novembre …

OCÉANE HARATI, GALERISTE PASSIONNÉE À DAKAR. Lire plus >

Sylviane Diouf, historienne : « Au 16ème siècle, les musulmans Wolofs étaient déjà interdits d’Amérique »

Sylviane Diouf, historienne : « Au 16ème siècle, les musulmans Wolofs étaient déjà interdits d’Amérique » 4

Interdire aux musulmans de venir en Amérique a déjà existé. C’est le rappel fait par l’historienne Sylviane Diouf. De père Sénégalais et de mère Française, grandie en France, elle a également vécu à Dakar avant de s’installer aux Etats-Unis depuis 30 ans où elle est directrice d’un centre de recherche historique. « Les premières interdictions …

Sylviane Diouf, historienne : « Au 16ème siècle, les musulmans Wolofs étaient déjà interdits d’Amérique » Lire plus >

Scroll al inicio