actualités

Magal : prières et recueillement au mausolée de Cheikh Ahmadou Bamba

De nombreux pèlerins ont pris d’assaut lundi dans la matinée, le mausolée de Cheikh Ahmadou Bamba (1853-1927), le fondateur de la confrérie mouride, à l’occasion du Magal, le grand événement religieux commémorant son départ en exil au Gabon.
Magal : prières et recueillement au mausolée de Cheikh Ahmadou Bamba 2

A l’intérieur de la grande mosquée de Touba, les pèlerins ont constitué de longues files pour se recueillir au mausolée de Cheikh Ahmadou Bamba. Un passage presque obligatoire pour beaucoup d’hommes et de femmes qui viennent prendre part à cet événement religieux annuel.

Pour certains disciples, cet endroit est un lieu où toutes les prières formulées sont exaucées par le Seigneur.

Les femmes et les hommes sont séparés grâce à un dispositif mis en place par le Dahira Moukhadimatoul Khidma, en charge de la gestion de la grande mosquée de Touba. Ils sont aidés dans cette tâche par des policiers postés à l’entrée comme à la sortie des lieux .

Sokhna Coumba Niang, qui s’est recueillie dans le mausolée, ne cache pas sa joie et rend grâce à Dieu de l’avoir permis d’assister encore une fois à cet événement. Cette disciple dit prendre part au Magal depuis la fin califat de Serigne Fallou Mbacké (1945-1968), le deuxième Khalife de Serigne Touba. Elle soutient avoir prié pour la paix au Sénégal et un bon hivernage.

Contrairement à elle, Khadim Fall lui attendait tranquillement son tour. Le jeune homme de vingt-cinq années environ, malgré la longue file, compte attendre pour se recueillir auprès de son homonyme, fondateur de la confrérie mouride, Cheikh Ahmadou Bamba dit Khadim Rassoul (le Serviteur du Prophète).

Selon lui, il n’est pas question de venir jusqu’à Touba sans passer par le mausolée de Cheikh Ahmadou Bamba. ‘’C’est un passage obligatoire pour tous disciples », a-t-il soutenu.

A côté des disciples qui effectuent leur ziar, d’autres sont en train de lire le Coran et les « qacaïds », les écrits du fondateur de la confrérie mouride, dans l’enceinte de la grande mosquée.

  LA 21E FIARA S’OUVRE OFFICIELLEMENT AUJOURD'HUI

Cela fait partie, selon eux, des actions à accomplir à l’occasion du grand Magal conformément aux recommandations de Cheikh Ahmadou Bamba.

Ce dernier avait recommandé aux disciples, pour commémorer son départ en exil, d’offrir à manger et à boire (les berndés), à lire le Saint Coran, à s’entraider et à déclamer des qacaïds (ses écrits).

Les mausolées de Serigne Fallou et de Serigne Saliou Mbacké, des fils de Cheikh Ahmadou Bamba, sont également pris d’assaut par des dizaines de milliers de pèlerins.

Avec-APS-

Scroll al inicio