actualités

Le Sénégal se dote d’une stratégie nationale contre la migration irrégulière

Le gouvernement du Sénégal a officiellement validé, jeudi, sa stratégie nationale de lutte contre la migration irrégulière (SNLMI).
Le Sénégal se dote d'une stratégie nationale contre la migration irrégulière 2

Le Premier ministre Amadou Bà et cinq membres de son gouvernement ont participé à la cérémonie de validation politique de la nouvelle stratégie déclinée en cinq axes.

«Le document de la stratégie nationale de lutte contre la migration irrégulière décline cinq axes qui visent à réduire drastiquement la migration irrégulière à l’horizon 2033», a déclaré le Premier ministre, indiquant qu’il s’agit de la toute première en la matière pour le pays.

Le Sénégal se dote d'une stratégie nationale contre la migration irrégulière 3

«La prévention avec au cœur, les questions d’emploi et de financement, la gestion des frontières, la répression qui vise surtout les trafiquants et autres convoyeurs, les mesures d’appui et de protection des migrants et, enfin, le retour et la réinsertion des migrants», a détaillé le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome.

Le document qui va servir de feuille de route pour la Stratégie est, d’après Diome, le fruit d’un travail de 18 mois, piloté par le Comité interministériel de lutte contre l’émigration clandestine pour trouver des solutions inclusives.

Le ministre de l’Intérieur a fait savoir que pour l’année 2021, cinq pirogues ayant quitté les côtes sénégalaises sont arrivées aux Îles Canaries.

«Soit une baisse de 85% par rapport à l’année 2020», a-t-il relevé à ce propos.

Il s’agira ainsi à travers la SNLMI, de conforter cette tendance drastiquement à la baisse en s’attaquant, selon, lui aux causes économiques et celles non économiques.

La validation de la SNLMI se tient dans un contexte de recrudescence du phénomène «Barça ou barsakh» ( Barcelone ou la mort, en langue locale) par lequel des migrants clandestins tentent de rejoindre les Îles Canaries, depuis les côtes sénégalaises, en pirogue.

  Les États-Unis mobilisent une aide au développement de 12 millions de dollars au Sénégal face à la crise mondiale de la sécurité alimentaire

Au moins 30 morts ont été enregistrés ce mois dans deux chavirement de pirogues ayant tenté l’aventure.

Des opérations de rapatriement de plus de 300 Sénégalais interceptés dans les eaux marocaines entamées mardi sont en cours.

Scroll al inicio