actualités

Le Sénégal proche d’une production de blé à grande échelle

Aujourd’hui, le Sénégal couvre 100% de ses besoins nationaux en blé par des importations qui s’élèvent à environ 700 000 tonnes par an, dont 50% en provenance de la Russie en 2020.
Le Sénégal proche d’une production de blé à grande échelle 2

Le Sénégal va se lancer dans la production de blé à partir de novembre 2023, a annoncé le ministre de l’Agriculture, de l’équipement rural et de la souveraineté alimentaire, Aly Ngouille Ndiaye, au terme d’une visite sur les champs d’expérimentation de l’ISRA à Sangalkam et sur les terres de Bud Sénégal, dans la commune de Diamniadio.

La donne pourrait changer avec les résultats prometteurs des expérimentations de l’Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA) menées dans la cadre du Programme pilote de production de blé du ministère de l’Agriculture, de l’équipement rural et de la souveraineté alimentaire (Maersa).

L’ISRA, qui travaille depuis plus de 15 ans sur la culture du blé avec l’homologation déjà de 8 variétés de blé tendre et dur, a montré que la culture du blé était possible au Sénégal à la suite des essais sur cinq sites d’expérimentation, deux dans la zone des Niayes et trois dans la vallée du fleuve Sénégal (Ndiol, Guilado et Dagana).

En visite sur les sites de production de la station de l’ISRA de Sangalkam et du Mouvement des producteurs de baobab (MPPB) à Bud Sénégal, le ministre de l’Agriculture, Aly Ngouille Ndiaye a affirmé « De bonnes perspectives se présentent pour la production de blé au Sénégal, mais aussi pour l’agriculture en général, en perspective de l’atteinte de la souveraineté alimentaire.

Les résultats satisfaisants obtenus permettent déjà d’envisager une production de semences de blé en quantité et en qualité et une mise à l’échelle à partir de novembre prochain », selon le communiqué de l’ISRA.

  Covid-19 : 441 cas positifs ET AUCUN décès
Scroll al inicio