actualités

Six mois de prison contre les députés qui avaient frappé l’élue

Six mois de prison contre les députés qui avaient frappé l’élue 2

Deux députés de l’opposition sénégalaise écopent de six mois de prison ferme pour avoir frappé à l’Assemblée nationale une collègue de la majorité au mois de décembre 2022.

Le 1er décembre, le député Massata Samb avait pris à partie depuis la tribune sa collègue Amy Ndiaye au sujet de déclarations qu’elle avait faites contre Moustapha Sy, qui n’est pas député mais est un influent marabout au Sénégal, chef d’une formation membre de la principale coalition de l’opposition, le Parti de l’unité et du rassemblement (PUR). Les images qui ont circulé en boucle sont très largement perçues comme montrant Massata Samb gifler la parlementaire, et son collègue député Mamadou Niang lui décocher un coup de pied au ventre, en pleine session publique.

Amy Ndiaye a été hospitalisée après l’incident et risque de perdre le bébé qu’elle porte, avait dit lors du procès son avocat, Me Baboucar Cissé. Depuis, elle est sortie de l’hôpital, mais reste «dans une situation extrêmement pénible», avait-il ajouté. Les deux parlementaires, écroués depuis le 15 décembre 2022, ont été jugés le 19 décembre par le tribunal des flagrants délits de Dakar. Ce 2 janvier 2023, ils écopent de six mois de prison ferme.

Le tribunal les a aussi condamnés à payer chacun une amende de 100.000 francs CFA (150 euros), et «solidairement» des dommages et intérêts de cinq millions de FCFA (7.625 euros) pour «coups et blessures volontaires» sur Amy Ndiaye, députée du parti présidentiel. Le parquet avait requis deux ans ferme.

  CAN 2022- Le Sénégal se qualifie en quart de finale
Scroll al inicio