Économie

L’OMVS invitée à élaborer de nouvelles stratégies de mobilisation de financements

L'OMVS invitée à élaborer de nouvelles stratégies de mobilisation de financements 2

L’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS) doit élaborer de nouvelles stratégies allant dans le sens de mobiliser des financements pour la réalisation de ses différents projets, recommande le président en exercice de son Conseil des ministres, Serigne Mbaye Thiam.

«Nous devons réfléchir et développer de nouvelles stratégies qui nous permettront de résoudre la lancinante question qui se dresse sur le chemin critique de la réalisation de nos différents projets : il s’agit notamment de la mobilisation effective des financements», a-t-il déclaré.

Serigne Mbaye Thiam, par ailleurs ministre de l’Eau et de l’Assainissement du Sénégal, intervenait à l’occasion de la 75e session ordinaire du Conseil des ministres de l’OMVS, tenue du 29 au 30 décembre à Dakar.

M. Thiam pense qu’il faut «nécessairement poser des jalons importants afin de mobiliser les financements requis pour la réalisation des projets prioritaires, notamment le barrage hydroélectrique de Koukoutamba, situé dans le Haut-Bassin, en Guinée, mais aussi et surtout le projet de navigation sur le fleuve Sénégal».

Le président en exercice du conseil des ministres de l’OMVS s’est par ailleurs félicité des “grandes réalisations» de l’organisation en 2022, dont la plus récente est le complexe hydroélectrique de Gouina, inauguré le 3 décembre dernier.

A l’issue de cette session de deux jours, le Conseil des ministres de l’OMVS a pris «d’importantes mesures» concernant la gestion des ouvrages et la gouvernance des structures.

Selon le communiqué final transmis à l’APS, la rencontre a également pris “des mesures propres à accélérer la recherche de financements pour les projets structurants de l’OMVS dans les domaines des aménagements hydrauliques et hydroélectriques et de la navigation fluviale».

  DES PRESTATAIRES DE L’ÉNERGIE DÉCIDÉS À CONTRIBUER À LA CRÉATION D’EMPLOIS

La ministre du Pétrole et des Énergies du Sénégal, Aïssatou Sophie Gladima a pris part à cette session, en même temps que son collègue guinéen Aly Seydouba Soumah, en charge de l’Énergie, de l’Hydraulique et des Hydrocarbures.

Avec-APS-

Scroll al inicio