actualités

ANGLETERRE – SÉNÉGAL : LES LIONS DE LA TÉRANGA peuvent être fiers de leur parcours ,selon Kalidou Koulibaly

ANGLETERRE - SÉNÉGAL : LES LIONS DE LA TÉRANGA peuvent être fiers de leur parcours ,selon Kalidou Koulibaly 2

L’aventure s’arrête donc en huitièmes de finale pour le Sénégal dans cette Coupe du Monde. Les hommes d’Aliou Cissé se sont en effet inclinés 3 – 0 face à l’Angleterre. Une défaite historique car il s’agit de la plus lourde des Lions de la Téranga en compétition officielle, CAN et Coupe du Monde confondues.

Cette génération, pour rappel privée de son leader technique Sadio Mané, n’imite donc pas les ainés 2002, quart de finaliste lors de l’édition au Japon et en Corée du Sud il y a 20 ans. Coup dur pour le champion d’Afrique en titre.

« On part la tête haute. Et j’espère qu’on reviendra dans quatre ans. » Regard résigné mais voix posé, Abdou Diallo, défenseur de l’équipe du Sénégal, tente une analyse à chaud de l’élimination des Lions en huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022, ce 4 décembre, après un revers 3-0 face à l’Angleterre. « On a manqué de réalisme dans les deux surfaces de réparation. Et après, on s’est fait punir, soupire le pensionnaire du RB Leipzig (Allemagne). Je pense que les Anglais ont été un cran au-dessus de nous, de manière générale ».

Un sentiment partagé par Edouard Mendy. Le gardien a dû aller chercher le ballon trois fois au fond de ses filets. « Même s’ils avaient la possession du ballon, on a rivalisé plus d’une trentaine de minutes avec les Anglais, estime le gardien de but de Chelsea (Angleterre). Et après, c’est le très très haut niveau. Il y avait une équipe adverse qui était au top. C’est juste dommage qu’on se soit fait punir deux fois suite à des pertes de balle ». Son partenaire et capitaine, Kalidou Koulibaly, grimace : « C’est surtout le score final qui est un peu dur à avaler. Mais on a joué contre une équipe qui fait partie du top 5 mondial. »

  UN PROGRAMME D’URGENCE DE PLUS DE 2 MILLIARDS FCFA POUR TOUBA

« Il ne faut pas tout jeter avec cette élimination »
Qui plus est en étant diminués pour ce huitième de finale. « Il nous manquait beaucoup de joueurs d’expérience comme Sadio Mané et Bouna Sarr [forfaits pour le Mondial, Ndlr], Idrissa Gana Gueye qui était suspendu et Cheikou Kouyaté qui était blessé. Ça fait quand même beaucoup », rappelle Koulibaly. Mendy a le même sentiment. « On est plein d’ambition, on est champion d’Afrique et on veut donc montrer de quoi on est capable. Mais on a dû composer avec plusieurs absences. Donc, à un moment donné, si on veut rivaliser avec les meilleures équipes et qu’elles disposent de tous leurs joueurs, c’est compliqué de le faire », lâche le portier.

Autant de raisons, pour les trois tauliers, de ne pas se laisser abattre. « Il y a une nouvelle génération qui arrive. On a quatre ou cinq joueurs de moins de 22 ans. Ça a été une bonne expérience pour eux et pour nous », souligne Abdou Diallo. « Il ne faut pas tout jeter avec cette élimination, réclame Edouard Mendy. 2022 est une année plus que mémorable pour le Sénégal. On a rendu les Sénégalais fiers, que ce soit avec la victoire à la CAN 2021, avec le barrage contre l’Egypte dans notre nouveau stade, ou avec cette phase de poules où, après notre défaite au premier match, tout le monde nous voyait dehors. On a répondu présents à chaque fois ». Koulibaly conclut : « On aurait aimé réaliser l’exploit en allant en quart de finale de cette Coupe du monde et en disputant un beau match contre la France. Mais le niveau de cette d’équipe d’Angleterre était vraiment haut. »

Scroll al inicio