Après un match très serré, les Pays-Bas se sont imposés 2-0 face à des Sénégalais diminués par l’absence de leur star, Sanio Mané.

Le Sénégal disputait ce lundi 21 novembre son 9e match de Coupe du monde. Face aux Pays-Bas (2-0), les Lions enregistrent ainsi leur 3e revers dans l’histoire de la compétition. Avant cela, ils avaient chuté en quarts de finale du Mondial 2002 contre la Turquie (1-0, a.p) et devant la Colombie (1-0) au Mondial 2018. Cela fait tout de même deux revers d’affilée puisque le Sénégal s’était incliné face aux Colombiens, lors de son dernier match de poules en 2018. Les Lions comptent aussi trois victoires (France 1-0, Suède 2-1 et Pologne 2-1) et trois nuls (Danemark 1-1, Uruguay 3-3 et Japon 2-2).

C’était la première affiche de la Coupe du monde. Entre des Sénégalais champions d’Afrique en titre mais privés de leur vedette Sadio Mané, et des Néerlandais outsiders de la compétition, ce choc du groupe A était rempli de promesses. Il n’a pas déçu. À l’issue d’un match particulièrement accroché, les «Oranje» ont fini par croquer les «Lions» en fin de rencontre, grâce à Cody Gakpo et Davy Klaassen.

Les Sénégalais ont pourtant longtemps cru accrocher Memphis Depay et ses coéquipiers. Malgré le forfait de Sadio Mané pour toute la compétition, les hommes d’Aliou Cissé ont considérablement gêné la relance néerlandaise. Frenkie De Jong en a été la première victime. Le milieu du Barça a perdu plusieurs ballons dangereux (29′, 48′, 65′), que les Sénégalais n’ont pas converti en but.

À LIRE  Le chiffre d’affaires du marché de la téléphonie mobile estimé à 469,92 milliards de FCFA en 2021