actualités

Lancement du programme de renforcement des académies sportives et inclusives en Afrique

Lancement du programme de renforcement des académies sportives et inclusives en Afrique 2

Le programme de renforcement des académies sportives et inclusives en Afrique a été lancé récemment à Saly (ouest du Sénégal), pour faire du sport »un vecteur de développement économique et d’impact social’’ sur le continent.

Un communiqué de l’Ambassade de France au Sénégal indique ce programme qui « s’appuiera sur l’expertise conjointe de l’AFD, de l’Institut Diambars et de Play International – Groupe SOS permettra d’utiliser le sport comme levier d’éducation’’.

La cérémonie de lancement du programme s’est déroulée en présence des autorités sénégalaises, du Directeur général de l’Agence française de développement (AFD), Rémy Rioux, du président de l’Institut Diambars, Saer Seck, de l’Ambassadrice pour le sport, Laurence Fischer, de la Directrice générale de Play International, Guillemette Petit, entre autres.

Le communiqué rappelle que suite à l’annonce du Président Emmanuel Macron, lors du Nouveau Sommet Afrique France du 8 octobre 2021, l’AFD, l’Institut Diambars et PLAY International – Groupe SOS ‘’se sont mobilisés pour apporter une réponse concrète à la promotion du sport en Afrique comme vecteur de développement économique et d’impact social’’.

Il ajoute que ‘’plus de 2,6 milliards de FCFA ont été mobilisés pour soutenir des académies sportives en Afrique, reconnues pour leur engagement auprès des jeunes issus de tous milieux, afin de développer leur expertise et démultiplier leur impact, en particulier en matière d’éducation et de promotion de l’égalité entre les femmes et les hommes’’.

Selon la même source, ‘’ce programme a pour ambition de soutenir l’émergence d’académies sportives inclusives sur le continent’’.

Elle ajoute qu’une attention particulière ‘’sera apportée à la qualité de la formation académique proposée ainsi qu’à la mise en place d’actions visant à favoriser l’égalité femmes-hommes, tant par le développement de la pratique féminine, la promotion des femmes dans des postes d’encadrement que par des activités de sensibilisation aux enjeux liés à l’égalité entre les femmes et les hommes’’.

  LA PROTECTION DES TORTUES AU SÉNÉGAL

Les initiateurs annoncent que ‘’les académies bénéficieront également du soutien d’experts afin d’assurer la viabilité de leur modèle économique sur le long terme’’. Le but est d’accompagner les jeunes dans leur émancipation par le sport et leur insertion professionnelle.

Le programme aura aussi vocation à ‘’créer de nouveaux débouchés économiques et des opportunités professionnelles pour les jeunes, afin de permettre à davantage de jeunes de se développer grâce au sport’’.

Une phase pilote sera lancée dès l’automne 2022 pour soutenir 4 académies dans 6 pays africains : Lead Academy (Libéria et au Maroc), SEED Academy (Sénégal), Serge Betsen Academy (Cameroun, Mali), Sunward Park High School (Johannesburg).

Au terme de cette phase pilote, un appel à projet sera lancé en 2023 pour accompagner 12 académies supplémentaires sur l’ensemble du continent africain, indique le communiqué, ajoutant que ‘’des actions seront menées afin de mobiliser d’autres partenaires autour du programme afin d’atteindre l’objectif affiché par Emmanuel Macron de soutenir 30 académies d’ici 2025’’ .

Scroll al inicio