Le gouvernement sénégalais a adopté mercredi le projet de loi de finances pour l’année 2023 arrêté à plus de 6.400 milliards de francs CFA (9,6 milliards de dollars), a indiqué le conseil des ministres dans un communiqué.

Le président Macky Sall, a-t-il ajouté, s’est félicité de l’évolution favorable du budget de l’Etat qui, selon lui, «est portée par une croissance projetée à 10,1% à la faveur du début d’exploitation des hydrocarbures à travers les projets Grande Tortue-Ahmeyin (GTA) et Sangomar».

Selon le communiqué, il a demandé à son gouvernement d’avoir «un budget de solutions», compte tenu du contexte particulier marqué par l’inflation, l’appréciation du dollar et le renchérissement du coût de la vie.

A ce sujet, M. Sall a mis l’accent sur la consolidation de la souveraineté budgétaire avec un taux de couverture des dépenses publiques sur les ressources internes de l’ordre de 83%, permettant le renforcement de la solidarité nationale et des politiques d’inclusion sociale.

Le chef de l’Etat a également insisté, a-t-on ajouté, sur la nécessité d’assurer la protection des consommateurs et des ménages, sans oublier la poursuite des projets majeurs du Plan Sénégal Emergent (PSE).

À LIRE  Lutte contre le coronavirus – L’institut pasteur de Dakar annonce une bonne nouvelle