La région de Fatick a déjà enregistré cette année 1002 millimètres de pluies en 52 jours, le plus grand relevé annuel jamais enregistré depuis 1948 dans cette localité du centre du pays, a révélé, vendredi, le ministre de l’Eau et de l’Assainissement Serigne Mbaye Thiam.

’’En 24 heures, Fatick a enregistré un cumul de 193 millimètres. C’est un record journalier en termes de pluviométrie. Pour le cumul des relevés annuels, Fatick a enregistré 1002 millimètres en 52 jours de pluies contre par exemple 976 millimètres en 1967. C’est un record’’, a-t-il fait remarquer.

Serigne Mbaye Thiam était à Fatick dans le cadre d’une tournée entreprise dans différentes localités inondées en vue d’apporter ’’compassion et confort aux populations impactées’’.

Accueillie par le gouverneur de Fatick, Seynabou Gueye à la tête des autorités territoriales et les représentants de services techniques, la délégation ministérielle s’est rendue dans les quartiers de Peulgha, Emetteur et Darou Salam, entre autres sites impactés.

Serigne Mbaye Thiam a aussi visité la station de pompage et le bras de mer où les eaux pluviales sont versées.

’’La station d’eau pluviale de Fatick a été débordée parce que les eaux ont atteint les ouvrages électromécaniques. Cela a eu des impacts en matière d’inondations dans plusieurs quartiers qui n’ont pas d’exutoires. Mais l’Etat est là pour marquer sa compassion’’’, a dit Thiam.

’’Nous sommes aussi venus évaluer et renforcer le dispositif qui a été mis en place. Au niveau de la station d’eau pluviale la SENELEC et l’Office national d’assainissement (ONAS) sont à pied d’œuvre pour rétablir le fonctionnement des pompes’’, a rassuré le ministre de l’Eau et de l’Assainissement.

À LIRE  Infrastructures : Lancement des travaux de réhabilitation de stades régionaux

’’Il y a un dispositif de pompage avec une capacité de 2800 m² par heure. Une pompe mobile de 1000 m² viendra de Dakar pour renforcer le dispositif d’évacuation des eaux pluviales’’, a ajouté M. Thiam.

’’Au quartier Emetteur, la capacité de pompage disponible a été dépassée. Les Sapeurs-pompiers ont déployé une pompe supplémentaire de 400m² qui est en train d’opérer. La situation est difficile, mais l’Etat est auprès des populations pour les soulager en mettant en place des dispositifs additionnels (…)’’, a poursuivi Serigne Mbaye Thiam.

Le ministre de l’Eau et de l’Assainissent a déploré les lotissements dans des zones non aedificandi. ’’Nous avons demandé aux autorités administratives et territoriales de voir comment revenir sur les attributions de certaines parcelles pour les réserver à la mise en place de bassins’’, a-t-il plaidé.

’’Beaucoup de maisons se trouvent dans d’anciennes rizières marquées par un sol argileux qui ne permet pas une infiltration rapide des eaux’’, a fait remarquer le ministre de l’Eau et de l’’Assainissement.

APS