Les «mesures sans précédent de protection sociale et de soutien des ménage» prises par le gouvernement ont nécessité «plus de 620 milliards de francs CFA», a révélé le président de la République, Macky Sall.

«Alors que le monde entier est confronté à une flambée générale des prix du pétrole et des denrées de première nécessité, l’Etat a déjà pris des mesures sans précédent de protection sociale et de soutien des ménages, pour plus de 620 milliards de francs CFA (…)», a-t-il déclaré, en s’adressant à la Nation, dans un message radiotélévisé.

Il a précisé que 300 milliards sont allés au carburant, à l’électricité et au gaz au 30 septembre 2022.

Macky Sall a aussi déclaré que l’Etat a renoncé à 157 milliards de recettes fiscales pour «éviter le renchérissement des prix du riz, du blé, du maïs, du sucre et de l’huile».

Le gouvernement a par ailleurs consacré 120 milliards à la revalorisation des salaires des agents publics et transféré plus de 43 milliards en soutien à 543 000 familles vulnérables.

Il a souligné que «les mesures d’allègement du coût de la vie et de soutien à l’emploi et l’entreprenariat des jeunes, la lutte contre les inondations, la cherté du loyer resteront (…) la priorité des priorités» de son action. Il assure que son souci est de «tout faire pour rendre le quotidien plus supportable pour tous».

«Dans cette optique, nous avons en perspectives de larges concertations avec toutes les parties notamment les associations de consommateurs, commerçants, etc. pour arrêter de nouvelles mesures».

Il a précisé que «ce sera une des tâches prioritaires du nouveau gouvernement» qui sera formé samedi.

À LIRE  Grave accident à Thiès : 16 morts dans une collision entre un Bus et un camion frigorifique

«Ainsi et ensemble, mes chers compatriotes, j’ai confiance que nous poursuivrons la dynamique du Sénégal que nous aimons ; une nation unie, où bouillonnent sans cesse la passion et la joie de vivre ensemble ; une nation plus forte et plus prospère, dans la paix, la sécurité et la stabilité», a-t-il conclu.