Un nouveau gouvernement sera formé au Sénégal ce samedi, a annoncé vendredi soir le président Macky Sall.

S’adressant à la nation sur les ondes du radiodiffuseur RTS, il a expliqué que l’une des «tâches prioritaires» de ce nouveau gouvernement sera de faire face aux difficultés que rencontrent les Sénégalais, à travers «l’organisation de larges concertations avec toutes les parties prenantes, notamment les associations de consommateurs, de commerçants, etc. pour arrêter de nouvelles mesures».

M. Sall a cité parmi celles-ci «les mesures d’allègement du coût de la vie et de soutien à l’emploi et l’entreprenariat des jeunes, la lutte contre les inondations, la cherté du loyer», lesquelles resteront pour lui «la priorité des priorités», a-t-il indiqué.

Selon lui, l’Etat du Sénégal a déjà pris des mesures sans précédent de protection sociale et de soutien des ménages. Il a notamment souligné que son gouvernement aura accordé en date du 30 septembre 300 milliards de francs CFA (458 millions de dollars) de subventions au carburant, à l’électricité et au gaz.

De même, a ajouté M. Sall, il a renoncé à 157 milliards de FCFA (239 millions de dollars) de recettes fiscales pour éviter le renchérissement des prix du riz, du blé, du maïs, du sucre et de l’huile, sans oublier l’allocation de 120 milliards de FCFA (183 millions de dollars) pour la revalorisation des salaires des agents publics.

À LIRE  Le mystère plane toujours sur la disparition de Diary Sow