La section thiessoise de l’Association des boutiquiers détaillants du Sénégal (ABDS) a déclaré, n’être nullement responsable de la hausse des prix des produits de consommation courante.

Le même jour, elle a organisé une marche de sensibilisation des consommateurs sur la hausse des tarifs.

La marche s’est déroulée du lycée Malick-Sy à la promenade des Thiessois, sous surveillance policière.

La section locale de l’ABDS a tenu à organiser cette manifestation dans le but d’‘’éclairer l’opinion publique’’ et de lui faire savoir que les boutiquiers détaillants ne sont pas responsables de la hausse des prix des denrées de première nécessité, a précisé Cheikh Bâ, l’un des délégués thiessois de cette association de commerçants.

‘’Au Sénégal, l’augmentation des prix ne vient pas des boutiquiers mais des grossistes et des importateurs, qui peuvent faire de la spéculation sur les tarifs’’, s’est justifié M. Bâ.

A Thiès, le conseil régional de la consommation n’implique pas les boutiquiers détaillants dans l’élaboration de la grille des tarifs, a-t-il dit, estimant que les commerçants qui pratiquent la vente au détail sont toujours mis ‘’devant le fait accompli’’ par cette instance locale.

Les boutiquiers détaillants ont dénoncé l’invitation faite aux consommateurs par des organisations consuméristes d’abandonner les boutiques et de se tourner vers les grandes surfaces pour contourner la hausse des prix.

‘’Ce n’est pas patriotique’’, a soutenu Cheikh Bâ en mettant en garde les consommateurs contre la ‘’mise à mort’’ des boutiques de quartier.

‘’Les boutiques jouent un rôle social important (…) Contrairement aux grandes surfaces, elles font du crédit à leurs clients’’, a souligné M. Bâ.

À LIRE  une Tabaski sous le signe de l'inflation

L’ADBS revendique environ 3.000 membres dans la ville de Thiès.