Les pluies diluviennes qui tombent depuis samedi sur Dakar, la capitale, et plusieurs autres endroits du Sénégal, ont fait trois morts, a annoncé le président Macky Sall dans un message de condoléances adressé aux parents des victimes et lu dimanche à la télévision nationale.

Selon M. Sall qui se trouve en visite en Arabie Saoudite, deux de ces décès ont été enregistrés dans les banlieues dakaroises de Cambèrene et de Yeumbeul, tandis que la troisième a été signalée à Sadel, dans le nord du Sénégal.

»Les pluies sont tombées avec une très forte intensité et en très peu de temps», a indiqué le président, expliquant que son pays vit des périodes de »dérèglement climatique qui entraînent une non-prédictibilité».

Selon lui, depuis le déclenchement en août du plan Organisation des secours (Orsec), »les services étatiques ont maintenu tout le dispositif dans les zones inondées pour apporter le secours de l’Etat, organiser la riposte en assistant les populations, évacuer les voies d’eau et apporter le soutien aux ménages impactés».

Dans son message, le président sénégalais a dit avoir ordonné à ses ministres de l’Intérieur, de l’Eau et de l’assainissement ainsi que de la Solidarité nationale d’être au chevet des populations impactées tout en poursuivant le travail entamé.

Il a rappelé que le gouvernement travaille sur le second plan décennal de lutte contre les inondations, en vue d’être validé avant la fin du mois.

Le Sénégal connaît cette année une pluviométrie excédentaire, causant des inondations dans plusieurs quartiers de Dakar et d’autres plusieurs localités du pays.

À LIRE  BAC 2021: Hécatombe et résultats catastrophiques