La start-up sénégalaise, Socium Job a déclaré avoir levé 655 millions de francs auprès de fonds de capital-risque afin d’accélérer son déploiement en Afrique.

Cette opération de levée de fonds s’est opérée entre février et mai 2022 auprès de capital-risque tels que Breega, Teranga Capital, Kima ventures, Techmind et Evolem Start, a indiqué Socium Job dans un communiqué parvenu à l’APS.

‘’Ces fonds vont permettre à la start-up sénégalaise d’accélérer son déploiement en Afrique francophone et donner l’opportunité aux entreprises opérant sur le continent de recruter les meilleurs talents’’, rapporte le document.

La Star-up y assure avoir également reçu le soutien de Business Angels, de Julien Guth, fondateur de Managing Partner de Beenok et Dimitri Farber, co-fondateur de Tiller.

Elle ajoute que la levée de fonds de Socium Job a été réalisée auprès de plusieurs investisseurs ciblant exclusivement les petites entreprises locales, un segment peu couvert par les capital-investisseurs traditionnels.

‘’ L’ensemble de ces acteurs et les fonds ainsi levés doivent permettre à Socium Job d’accélérer son déploiement en Afrique subsaharienne francophone, par le renforcement de ses capacités, notamment en ressources humaines’’, lit-on dans le texte.

Socium Job fondée par le polytechnicien sénégalais Samba Lô est présente aussi en Côte d’Ivoire, souligne le communiqué.

‘’Lancée en 2021, Socium Job déploie une plateforme d’un nouveau genre, celle-ci mettant en relation les talents basés en Afrique ou issus de la diaspora et les organisations opérant sur le continent grâce à un mix entre contenu et technologie’’, relève la source.

Elle permet notamment aux entreprises africaines de valoriser leurs activités et leur culture d’entreprise auprès des candidats, et ainsi de gagner un temps précieux dans la gestion des candidatures, ajoute-t-elle.

À LIRE  covid-19: 2 DÉCÈS ET 27 CONTAMINATIONS

La start-up s’adresse directement aux entreprises à la recherche d’employés qualifiés et leur garantit une économie de coût, de temps et d’effort pour un maximum de résultats pour leur recrutement sur tout le continent, a-t-on appris par la même source.