Les populations de Médina-Mary (Vélingara), « dans le plus grand désarroi » depuis la panne de moteur de leur forage il y a « près d’un mois », « lancent un cri d’alarme » aux autorités pour une solution à leur problème, qui pourrait également affecter le bétail, ce village ne disposant pas d’autre point d’eau.

Les habitants de Médina-Mary, dans la commune de Kandia, « lancent un cri d’alarme aux autorités sénégalaises pour trouver solution au problème de panne de moteur de leur forage, depuis près d’un mois », lit-on dans un communiqué reçu d’une association regroupant des ressortissants de ce village et de personnes les représentants à l’international.

Outre Médina-Mary, ce forage alimente plusieurs autres villages du département de Vélingara (sud-est) que sont Lambatara, Simby, Diyabougou Moussa, Saré El Hadj Sory et Saré-Aliou, « soit une population de plus de 7.000 personnes, ainsi que leur bétail ».

« Sa panne les a mis dans le plus grand désarroi », et des démarches administratives nécessaires ont été menées en vain, indique le communiqué, selon lequel les populations locales « vivent dans un véritable calvaire, qui pourrait s’aggraver en saison sèche, la fin de la saison des pluies se rapprochant ».

« Si rien n’est fait d’ici là, le bétail aussi pourrait être gravement affecté par la soif, car le terroir ne dispose d’aucun autre point d’eau pouvant satisfaire les besoins en eau des populations et des animaux. En outre, beaucoup de projets de développement seront définitivement à l’arrêt, et abandonnés », ajoute le communiqué.

À LIRE  Le projet pétrolier Sangomar avance à grands pas

Selon le communiqué, les populations de Médina-Mary « remerciant l’Etat pour tout ce qu’il fait dans cette partie extrême nord-ouest du département de Vélingara », mais invitent les autorités « à redoubler d’efforts pour régler ce problème de panne de moteur » de leur forage.

Avec-APS-