Le président de la République, Macky Sall, a rappelé mercredi, au gouvernement «la nécessité d’accentuer les actions de prévention des inondations par le respect scrupuleux des dispositions des codes respectifs de l’urbanisme, de la construction, de l’assainissement et de l’environnement, en cohérence avec le Plan national d’aménagement et de développement des territoires (PNADT)».

«Le chef de l’Etat a, également, rappelé au gouvernement, la nécessité d’accentuer les actions de prévention des inondations par le respect scrupuleux des dispositions des codes respectifs de l’urbanisme, de la construction, de l’assainissement et de l’environnement, en cohérence avec le Plan national d’aménagement et de développement des territoires (PNADT)’’, indique le communiqué du Conseil des ministre.

Selon le texte, le président de la République a ainsi insisté sur l’urgence d’accélérer la mise en œuvre de la dernière phase du Programme décennal de lutte contre les inondations (2012-2022).

«Le chef de l’Etat engage, en même temps, le gouvernement à formuler, avant décembre 2022, un nouveau programme d’investissements massifs en matière d’assainissement (eaux pluviales), intégrant des projets et zones prioritaires, selon la cartographie nationale des inondations, disponible, et les évaluations techniques et financières, réalisées», ajoute la même source.

Dans le communiqué, le président de la République a présenté ses condoléances aux familles éplorées et exprimé sa solidarité aux populations sinistrées suite aux fortes pluies tombées vendredi dernier sur Dakar notamment.

Il a à ce propos demandé au gouvernement de mobiliser tous les moyens requis, dans le cadre du Plan national d’organisation des secours (ORSEC) déclenché, en vue d’intensifier les actions de pompage des eaux pour libérer les habitations, axes routiers, équipements publics et sites inondés.

À LIRE  La CEDEAO annonce la levée des sanctions imposées contre le Mali

Avec-APS-