Sénégal Numérique SA et la Commission nationale de Backup du ministère de la communication gambienne ont signé un accord-cadre de collaboration, ce mercredi 3 août 2022 à Banjul. Une cérémonie a été présidée, à cette occasion, par le ministre gambien de la communication et de l’économie numérique, Ousmane Ba, en présence de l’ambassadeur du Sénégal en Gambie, Bassirou Sene, et d’une délégation sénégalaise dirigée par le directeur général de Sénégal numérique SA, Cheikh Bakhoum.

Une délégation gambienne avait séjourné au Sénégal au mois d’avril 2022. Dans le cadre de cette mission de travail, des visites et présentations du patrimoine infrastructurel de Sénégal numérique SA avaient été faites à la grande satisfaction des hôtes de la société, bras informatique de l’Etat du Sénégal. C’est donc à la suite de ces échanges que la décision avait été prise de signer, entre les deux pays, un Accord-cadre de collaboration dans le domaine du numérique ; convaincus du rôle critique que joue ce secteur dans le développement culturel, économique et social.

Saluant la signature de ce contrat, le DG de Sénégal numérique a répertorié les domaines de collaboration possibles entre les deux structures : « les champs de coopération possibles dans le domaine du numérique sont nombreux et je formule le vœu que nos institutions respectives s’approprient rapidement les opportunités offertes par la signature de cet Accord de collaboration pour mettre en œuvre des projets de coopération concrets, à travers, notamment la Connexion au Branching Unit (BU) pour le câble sous-marin, la Connexion à la fibre optique terrestre entre les 2 pays (traversées de la Gambie par fibre), la Collaboration entre nos deux structures SENUM SA et gambien ICT Agency sur la digitalisation, sur le Point d’exchange SENIX et le Datacenter ».

À LIRE  L'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal décroche le Grand Prix mondial Hassan II de l'eau

La cérémonie était également le cadre pour la délégation sénégalaise de rappeler les liens les relations d’amitié, de fraternité et de coopération entre deux pays unis par l’Histoire et la géographie. « Et plus que l’Histoire et la géographie, nous partageons également les mêmes langues nationales, la même diversité culturelle, les mêmes intérêts économiques ; en résumé, le Sénégal et la Gambie constituent un seul PEUPLE réparti entre deux pays », a conclu Cheikh Bakhoum pour qui cet accord permettra d’approfondir les relations entre le Sénégal et la Gambie.