ANSD: Selon l’Agence nationale de la statistique et de la démographie, le produit intérieur brut réel, à enregistré une baisse.

Au premier trimestre de l’année 2022, une baisse de 2,2 % a été constatée comparativement à son niveau du trimestre précédent.

«Au premier trimestre de l’année 2022, le Produit Intérieur Brut (PIB) réel, corrigé des variations saisonnières (CVS), s’est replié de 2,2%, par rapport au trimestre précédent », a indiqué la structure dans une note consacrée aux évolutions récentes de l’économie sénégalaise.

Le document informe que ce résultat est consécutif à la régression des valeurs ajoutées des secteurs secondaire (-8,3%), et tertiaire (-0,3%). Sur la même période, les taxes nettes de subventions sur les produits ont également fléchi de 5,6%, relève le rapport relayé par l’APS.

La baisse du secteur secondaire est liée, selon l’institution, au recul de l’activité dans la quasi-totalité des sous-secteurs tels que le raffinage du pétrole et cokéfaction (-88,8%), les activités extractives (-15,4%), la fabrication de produits chimiques de base (-14,7%), la fabrication de produits agro-alimentaires (-10,9%) et la fabrication de ciment et d’autres matériaux de construction (-7,3%).

À LIRE  La fabrication du premier satellite sénégalais démarrera en mars 2022