actualités

Législatives au Sénégal : le président invite les acteurs politiques «à promouvoir la paix et à bannir la violence»

Législatives au Sénégal : le président invite les acteurs politiques "à promouvoir la paix et à bannir la violence" 2

Le président sénégalais Macky Sall a invité dimanche à Dakar les acteurs politiques »à promouvoir la paix et à bannir la violence» pendant la campagne des législatives jusqu’au 31 juillet qui débute dimanche soir à partir de minuit.

»La violence doit être bannie et l’Etat restera vigilant pour que cette période soit une période de campagne électorale et non celle d’une campagne de violence, et (pour) que tous les citoyens qui le désirent puissent se rendre aux urnes et exprimer leur vote. Comme nous l’avons toujours fait», a indiqué M. Sall, devant la presse au sortir de la Grande mosquée de Dakar où il venait d’accomplir la prière de l’Aïd-el-Kébir.

Au sujet du déroulement de la campagne électorale étalée sur 21 jours, il a recommandé d’éviter »le croisement des caravanes» des candidats et »les bagarres», soulignant que »des instructions ont été données au ministre de l’Intérieur, au ministre des Forces armées, pour que la sécurité soit assurée partout sur le territoire national et que le vote se passe dans le calme et dans la sérénité».

La période de précampagne a été émaillée par quelques incidents. Des leaders d’une coalition ont même été arrêtés pour organisation d’un rassemblement non autorisé, avant d’être libérés.

Huit listes nationales sont en course pour les législatives : la coalition Bokk Gis Gis/Liggey, la coalition Naataange Askan Wi, la coalition Alternative pour une assemblée de rupture, la coalition Benno bok yaakar, la coalition Buntu Bi, la coalition Les Serviteurs, la grande coalition Wallu Sénégal et la coalition YAW.

Ces listes vont briguer les 165 sièges de l’Assemblée nationale en sollicitant les suffrages de sept millions d’électeurs appelés à se rendre dans plus de 15.500 bureaux de vote et 7.000 lieux de vote, répartis au Sénégal et à l’étranger.

  COVID-19 : 11 DÉCÈS ET 264 NOUVELLES CONTAMINATIONS

Les électeurs à l’étranger s’élèvent à 300.000 et plus de 750 bureaux de vote seront ouverts à leur intention.

Scroll al inicio