Le chiffre d’affaires dans l’industrie a progressé de 20,9% au premier trimestre 2022, comparativement à celui de la même période de 2021. Cet accroissement est consécutif à la hausse du chiffre d’affaires dans la totalité des sous-secteurs.

Relativement à celui de la période correspondante de 2021, le chiffre d’affaires dans les industries extractives est ressorti en hausse de 38,5% au premier trimestre 2022.

D’après Les Échos, cette augmentation est expliquée par le relèvement simultané des ventes de minerais métalliques (+33,5%) et des autres produits des industries extractives (+45,3%).

S’agissant des industries manufacturières, le chiffre d’affaires s’est rehaussé de 16,4% au premier trimestre 2022 en variation annuelle sous l’effet, particulièrement, de l’amélioration de celui des produits chimiques et pharmaceutiques (+106,7%), des autres industries manufacturières (+24,8%) et des produits agroalimentaires (+11,7%).

Cette évolution est amoindrie par la baisse du chiffre d’affaires des produits du raffinage et de la cokéfaction (-94,8%), électroniques et informatiques (-93,1%) et des produits métallurgiques et de fonderie (-28,0%).

Le chiffre d’affaires des industries de production d’électricité, de gaz et d’eau s’est aussi relevé de 20,2% dans la période sous revue, comparativement à celui de la même période de 2021.

Cette évolution est attribuable à la hausse simultanée de la vente d’électricité et de gaz (+23,2%) et d’eau (+11,2%).

Idem pour le chiffre d’affaires des industries environnementales qui s’est bonifié de 50,0% au premier trimestre 2022 en relation avec la hausse du chiffre d’affaires de l’activité de collecte, de traitement et d’élimination des déchets (+50,0%) et de celui de la collecte des eaux usées et boues (12,3%).

À LIRE  ansd: LE DÉFICIT COMMERCIAL S’EST AMÉLIORÉ EN JUILLET

En variation annuelle, le chiffre d’affaires de l’égrenage de coton a bondi de 140,4% au premier trimestre 2022, en liaison avec la hausse des ventes de coton.