Le président de la République du Sénégal, Macky Sall, a hautement salué la participation d’une forte délégation marocaine, envoyée par SM le Roi Mohammed VI, pour prendre part à la cérémonie officielle de célébration, samedi à Tivaouane (ouest), du Centenaire de la disparition de Cheikh El Hadj Malick Sy, l’un des plus grands guides religieux musulmans du Sénégal et l’un des précurseurs de la confrérie tidjane dans ce pays et en Afrique.

Organisé sous le thème «El Hadj Malick Sy, 100 ans après…lumière sur sa vie et son œuvre», l’événement est placé sous le Haut patronage du Président de la République du Sénégal, Macky Sall, et de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Amir Al-Mouminine, que Dieu L’assiste.

S’exprimant à cette occasion, le chef de l’Etat sénégalais a loué la présence à cette cérémonie de la délégation envoyée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l’Assiste, qui, dit-il » a bien voulu coparrainer avec moi cet événement historique » que constitue le centenaire de la disparition de Seydi El Hadji Malick Sy », tout en mettant en avant la volonté du Souverain d’établir des « relations amicales et fraternelles » entre les deux peuples marocains et sénégalais et aussi entre leurs dirigeants.

Le chef de l’Etat sénégalais a souhaité la bienvenue à la délégation marocaine conduite par M. Mohammed Lekbir Attijani, Cheikh de la Confrérie Tidjane de Fès, accompagné de l’ambassadeur de SM le Roi au Sénégal, Hassan Naciri et des autres membres de la délégation.

M. Macky Sall a, d’autre part, prié la délégation marocaine de transmettre à Sa Majesté le Roi « toute sa gratitude et ses remerciements, en son nom personnel et en celui du Khalife général et de la famille d’El Hadj Malick Sy » pour le haut patronage de cet événement et la participation de cette délégation à la célébration du Centenaire d’El Hadj Malick Sy.

À LIRE  CRÉATION D´UN ÉTABLISSEMENT PUBLIC CHARGÉ DE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE ET FERROVIAIRE

La cérémonie s’est déroulée en présence de Mohamed Mansour Malick Sy, représentant le khalife général de la Tariqa Tijania, Serigne Babacar Sy Mansour, du maire de la commune de Tivaouane, Demba Diop Sy, de l’ambassadeur de SM le Roi au Sénégal, Hassan Naciri, de membres du gouvernement sénégalais, de représentants des autorités locales et d’une forte délégation marocaine, ainsi que de représentants du corps diplomatique accrédité à Dakar.

La délégation du Maroc comprend, outre M. Hassan Naciri, MM. Mohammed Lekbir Attijani, Cheikh de la Confrérie Tidjane de Fès, Abdellatif Bagdouri Achkari, de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains, Al Mustapha Zamhani, président du Conseil local des ouléma de Khénifra, et Mohammed Mechan, président du Conseil local des ouléma de Fidaa Derb Sultan.

Elle comprend également Mohammed Asseban, président du Conseil local des ouléma de Rabat, Omar Azdadou, président du Conseil local des ouléma de R’hamna, Adnan Zouhar, président du Conseil local des ouléma d’El Jadida et Ibn Chouaf Bouchaib, conseiller au ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger.

La cérémonie de célébration du centenaire de la disparition de Cheikh El Hadj Malick Sy, qui a débuté par la lecture de versets du Saint coran et à laquelle ont pris part de nombreux dignitaires et chefs religieux du Sénégal, a été marquée par une allocution de l’ambassadeur de SM le Roi, ainsi que par le message du Khalife général de la tariqa Tijania lu en son nom par Cheikh Mokhtar Kebe, membre de la section de la Fondation Mohammed VI des Ouléma Africains au Sénégal.

À LIRE  Covid-19/Sénégal: 280 nouveaux cas de contamination et 9 décès

Au programme de célébration de ce centenaire, qui se déroule du 24 au 27 courant, figuraient aussi le vernissage d’une exposition et une conférence sur la vie et l’œuvre d’EL Hadji Malick Sy et de sa famille.

Les activités de commémoration du centenaire de la disparition de Seydi El Hadji Malick Sy sont rythmées par des séances de récitation du Coran, des chants religieux, et des conférences .

A la fin de la cérémonie, le Chef de l’Etat sénégalais a tenu à saluer tous les membres de la délégation marocaine.

Né en 1854 à Gaya (Gaaya en wolof), un village du nord du pays, El Hadji Malick Sy fut un serviteur infatigable de l’islam et de la tariqa tidjaniya qu’il contribua dans une très grande mesure à répandre partout au Sénégal et au-delà, via ses nombreux «muqaddams» (grands disciples) qu’il forma et envoya dans plusieurs pays d’Afrique.

Résistant pacifique, El Hadji Malick Sy s’est installé entre 1900 et 1902 à Tivaouane. A l’époque, les autorités coloniales luttaient contre l’expansion de la pensée islamique. Toutefois, ce religieux a réussi la prouesse de propager ses idées par le truchement d’une stratégie de coexistence pacifique. Il est décédé le 27 juin 1922.

Avec-MAP-