La stratégie de mise à niveau de la chaîne de valeur des huîtres au Sénégal a été officiellement lancée par la FAO et le ministère des Pêches et de l’économie maritime.

L’amélioration de la performance technique et commerciale de la filière huître est soutenue par le plan décennal du projet FISH4ACP, une initiative de l’Organisation des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP), mise en œuvre par la FAO et financé par l’Union européenne et le ministère fédéral allemand pour la Coopération économique et le développement (BMZ).

La production d’huîtres de palétuvier est d’environ 400 tonnes par an et fournit jusqu’à 6 000 emplois directs. La majorité des huîtres produites sont consommées localement, environ 10% de la production étant exportée dans la sous-région, selon FISH4ACP.

À LIRE  la reprise des Cours pour les classes d’examen est prévue le 25 juin