actualités

Lancement des travaux d’une usine de dessalement d’eau au Sénégal

Lancement des travaux d’une usine de dessalement d’eau au Sénégal 2

Le projet d’usine de dessalement prévu sur la côte de Dakar, au pied de la colline des Mamelles, vise à résoudre un problème majeur de pénurie d’eau à Dakar et à répondre à la très forte demande en eau potable.

Suffisant pour que le Sénégal lance la construction de la première usine de dessalement du pays. De plus en plus perçu comme une solution crédible à la pénurie d’eau, le procédé est coûteux et polluant.

Le président sénégalais Macky Sall poserait symboliquement la première pierre de la première usine de dessalement d’eau de mer du Sénégal à Dakar, le mardi 31 mai 2022. Une fois construit, le site fournira 50 000 m3 d’eau potable par jour. Le coût est élevé : 137 milliards de francs CFA (208 millions d’euros), financés par un prêt de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA). Mais ce projet est censé résoudre le problème des coupures d’eau récurrentes à Dakar et aider le pays à faire face au risque croissant de manque d’eau.

Alors que les plagistes et restaurateurs sont convoqués le vendredi 6 mai 2022 pour discuter de leur départ de la plage afin de faire place aux canalisations et à la station de pompage, la mobilisation d’un groupe de riverains s’est toujours opposée à cette usine de dessalement qu’ils considèrent préjudiciable à l’environnement.

Pourtant, le chef de l’État, qui veut affronter de front l’éternel problème de l’eau à Dakar, va lancer les travaux de cette usine qui, à terme, permettra de résoudre le déficit hydrique qui est accablant. Les populations de Dakar.

  près de 500 personnes interpellées pour non respect du port de masque
Scroll al inicio