L’Office des forages ruraux (OFOR) envisage de lancer d’ici à la fin de l’année des travaux de réalisation de nouveaux ouvrages permettant d’accroître la disponibilité de l’’eau potable dans la région de Kaffrine (centre), a annoncé vendredi, son directeur général, Alpha Bayla Guèye.

‘’Nous avons en perspective des programmes très structurants à venir. Il s’agit d’une dizaine de systèmes à mettre en place en termes de forages, châteaux d’eau et réseaux, avec des ouvrages bien dimensionnés pour intégrer les besoins de plusieurs localités’’ a-t-il assuré.

Il s’exprimait au terme d’un atelier de diagnostic du réseau FlexEau, la société en charge de la distribution de l’eau à Kaffrine en présence des maires de la région et de plusieurs autorités administratives.

Ces travaux vont selon lui démarrer avant la fin de l’année 2021 et permettront à leur terme de régler une bonne partie du stress hydrique constaté dans de nombreuses localités de la région.

‘’Il restera la planification et comment allons-nous séquencer les travaux en fonction des endroits où le stress hydrique est le plus élevé’’, a expliqué le directeur de l’OFOR à la fin de l’atelier.

La rencontre faisait suite à l’initiative de plusieurs maires de la région regroupés dans un Collectif dont l’objectif est de rencontrer les principaux acteurs de l’hydraulique de la région afin de leur faire part des difficultés d’accès à l’eau dans certaines zones et surtout de la vétusté des infrastructures.

L’OFOR a, par conséquent, dépêché une mission d’ingénieurs dans la région pour recenser tous les besoins et difficultés liés à l’eau. Cette rencontre de diagnostic avait ainsi des allures d’une réunion de restitution et de recommandations.

À LIRE  Macky Sall satisfait du travail des entreprises turques au Sénégal

Avec-APS-