Trente-quatre jeunes leaders sénégalais ont été sélectionnés dans le cadre du programme Mandela Washington Followship, créé en 2010 par l’ancien président américain Barack Obama.

Projet phare de l’initiative en faveur de jeunes leaders africains Young African Leaders Initiative-YALI, ce programme consiste à former des jeunes leaders aux Etats unis pour ensuite leur donner l’occasion de mettre en pratique ces nouvelles compétences en Afrique afin de stimuler la croissance économique et la prospérité et de consolider les institutions démocratiques.

Ces trente-quatre jeunes leaders dont leur départ est prévu le 07 juin, seront formés aux Etats Unies dans le domaine du business, de l’engagement citoyen ou du mangement, a fait savoir la chargée du programme au Etats unis et à Dakar, Kiné Diakhaté.

’’Les participants seront accompagnés pour la procédure de leur séjour’’, a t-elle dit.

Elle a souligné que chaque année le Sénégal sélectionne des jeunes qui sont des innovateurs, des champions dans leur domaine.

’’L’année dernière, le programme a eu lieu virtuellement à cause de la pandémie du Covid – 19. Raison pour laquelle le département d’Etat a décidé de réunir ces jeunes avec ceux de l’année dernière pour le voyage’’, a-t-elle tenu à préciser.

’’En tant que réalisateur et entrepreneur, ce qu’on peut gagner dans ce programme c’est l’opportunité de pouvoir développer son leadership’’ a pour sa part soutenu Mamadou Moustapha Sangaré, participant au programme Mandela Washington Followship

Pour ce professeur d’anglais, ’’c’est un sentiment de fierté d’être sélectionné parmi tant d’autres’’. ’’En ce qui me concerne, j’avais fait le followship virtuellement en 2021 et nous avons quelques compétences qu’il va falloir développer’’, a-t-il avancé.

À LIRE  Covid-19/SÉNÉGAL: 67 nouveaux cas, 1 décès ET 3.806 personnes sous traitement

Son objectif, dit-il, est d’avoir un impact sur les personnes avec qui il interagit et surtout de pouvoir développer son réseau. »