Les Douanes ont procédé à une importante saisie des produits prohibés d’une contrevaleur de 266 millions CFA à Mbour (ouest) et Keur-Ayip (Centre).

Cette saisie a été faite dans le cadre de la poursuite des opérations ’’Bouclage’’ contre le trafic de faux médicaments, ont indiqué des services de l’Administration des Douanes.

L’opération ’’Bouclage’’ des réseaux et couloirs de la criminalité transnationale organisée lancée par les Douanes sénégalaises s’intensifie sur l’ensemble du territoire douanier et particulièrement sur les frontières.

La première saisie concerne des médicaments d’une contrevaleur de 139 millions CFA par la Brigade maritime des Douanes de Mbour. Elle a été réalisée le samedi 30 avril dernier à 6 h du matin, à Mbour.

Un communiqué de l’Administration des Douanes explique qu’à la suite d’une patrouille maritime et terrestre, les agents ont ’’discrètement’’ surveillé une tentative de débarquement frauduleux de colis suspects et ont procédé à une filature du transport desdits colis qui les a conduit jusqu’à une maison située au quartier Mbour-Sérère.

Sur place, ils ont trouvé 35 cartons de médicaments dont huit cartons d’aphrodisiaques, huit cartons d’antibiotiques et des milliers de comprimés de paracétamol, soit en tout 310 000 comprimés évalués à 139 280 000 francs CFA par Docteur Birahim Dia, membre du Syndicat des pharmaciens du Sénégal.

Des produits prohibés d’une contrevaleur de 127 600 000 de francs CFA ont également été saisis à Keur-Ayip, non loin de la frontière avec la Gambie.

’’Au cours d’une opération lancée dans la nuit du dimanche 01 au lundi 02 mai 2022, les éléments de la Brigade commerciale des Douanes de Keur-Ayip, Subdivision de Kaolack, ont pris en chasse des trafiquants à travers des pistes sur la frontière avec la Gambie’’, souligne t-on dans le communiqué.

À LIRE  Plus de 6,8 millions de Sénégalais sont appelés aux urnes ce dimanche

’’Traqués et mis à rude épreuve’’ par les douaniers, les trafiquants ont voulu mettre la marchandise en sécurité dans une cachette sous forme de dépôt sauvage aménagé à la hâte en pleine brousse aux environs de Dongoro dans le département de Nioro avant de prendre la poudre d’escampette.

Le communiqué informe que vers 06 h du matin, les agents parviennent à découvrir la cachette de fortune dans laquelle, quatre colis contenant du chanvre indien d’un poids total de 280 kg et d’un lot de faux médicaments ont été dissimulés.

La contrevaleur totale du chanvre indien saisi est estimée à 33 600 000 francs CFA. L’évaluation du reste de la cargaison réalisée par des pharmaciens agréés officiant à Keur-Ayip révèle qu’il s’agit de divers types de médicaments d’une contrevaleur estimée à 94 064 500 francs CFA.

L’Administration des Douanes a réaffirmé son engagement, aux côtés des populations et en parfaite collaboration avec les autres forces de défense et de sécurité, à lutter contre toutes formes de fraude et particulièrement celle relative aux faux médicaments et ce, sur toute l’étendue du territoire.