Après deux ans de restriction à cause de la pandémie de Covid-19, le pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam est ouvert à tous les musulmans du monde entier. Sauf que le nombre de pèlerins devant accomplir ce cinquième pilier de l’Islam a connu une réduction drastique.

Ainsi, le Sénégal doit convoyer à La Mecque 5822 pèlerins dont 2000 pour la mission officielle et 3822 pour les privés, sur le million de «oujajs» attendus, a détaillé le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Me Aïssata Tall Sall, qui a fait face à la presse hier, mercredi 4 mai 2022 à son ministère.

5822 pèlerins dont 2000 pour la mission officielle conduite par la Délégation générale au pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam et 3822 pour les voyagistes privés. C’est le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur qui confirme ainsi le quota de pèlerins que le Sénégal va convoyer aux Lieux Saints de l’Islam, en Arabie Saoudite, tout en dévoilant le dispatching.

En conférence de presse hier, mercredi 4 mai 2022, en présence du Délégué général au Pèlerinage, Abdou Aziz Kébé, et de plusieurs voyagistes privés, Me Aïssata Tall Sall a rappelé que «Cette année, le royaume d’Arabie Saoudite a décidé d’accueillir au total, 1 million de pèlerins», pour des raisons liées à la Covid-19. «Sur ce quota, il a été attribué au Sénégal un total de 5822 pèlerins affectés. Sur ce quota, la mission nationale au pèlerinage aura 2000 et les voyagistes privés se répartiront 3822 pèlerins», a-t-elle déclaré.

Ce pèlerinage de cette année est assorti de conditionnalités. A en croire Me Aïssata Tall Sall, conformément à la décision du royaume d’Arabie Saoudite, les pèlerins autorisés à accomplir le 5ème pilier de l’Islam doivent être âgés de 65 ans au plus.

À LIRE  Le Sénégal a lancé sa de campagne de sensibilisation sur les violences faites aux femmes

Revenant sur la package, le ministre des Affaires étrangères a révélé les frais du voyage et du séjour en terre saoudienne sont arrêtés à 4.200.000 de FCFA. Et chaque pays devra convoyer ces pèlerins à bord de sa compagnie nationale. «Par conséquent, les pèlerins sénégalais, pour cette année, vont voyager à bord d’Air Sénégal», a-t-elle indiqué. Précisant que «ce sont des conditions que tous les pays ont acceptées».

Le ministère du Hajj du royaume d’Arabie Saoudite a procédé, le jeudi 21 avril 2022, à la répartition provisoire du nombre de pèlerins par pays pour l’édition 2022 du pèlerinage aux Lieux Saints de l’Islam. Suite à cette répartition, rapportait le site internet saoudien, Haramain Sharifiain, le Sénégal est crédité de 5822 pèlerins. En Afrique, il est devancé par le Nigeria et l’Egypte qui font partis des mieux lotis. Les pays aux plus importants quotas pour ce pèlerinage sont l’Indonésie, le Pakistan, l’Inde et le Bengladesh. Pour rappel, le nombre de pèlerins aux Lieux Saints de l’Islam est restreint à 1 millions de voyageurs, par les autorités saoudiennes, à cause de la Covid 19.