Plusieurs financements ont été accordés la semaine dernière au Sénégal en faveur de l’agriculture.

Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a accordé un prêt d’un montant de €17,32 millions pour améliorer la productivité et l’accès au marché des chaînes de valeur des produits de base prioritaires et de l’élevage, dans le bassin arachidier et les zones agropastorales du Sénégal.

Ce prêt s’inscrit dans le Programme de compétitivité de l’agriculture et de l’élevage axés sur les résultats (PCAE-PforR), cofinancé par le Sénégal et la Banque mondiale et qui vise réduire la pauvreté rurale et améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Le FIDA a également accordé un don de $5,14 millions pour financer le Programme de gestion intégrée des risques climatiques en Afrique qui vise à renforcer la résilience des petits producteurs aux impacts des changements climatiques dans 7 pays sahéliens de la Grande Muraille verte via les assurances agricoles. Au Sénégal, le projet interviendra dans les départements de Matam, Kanel, Ranérou/Matam; Podor/Saint Louis; Bakel, Goudiry/Tambacounda, Saraya et Salémata/Kédougou.

À LIRE  NAUFRAGE DU JOOLA : L’ASSOCIATION DES FAMILLES DE VICTIMES LISTE DES DOLÉANCES POUR METTRE FIN À L’ ’’OUBLI’’