Économie

Sable: Plus 2 millions de m3 extraits en 2021

Sable: Plus 2 millions de m3 extraits en 2021 2

Le programme des Nations unies pour l’environnement (UNEP) a publié hier mardi 26 avril un rapport sur la surexploitation du sable dans le monde.

Le sable est la deuxième ressource la plus utilisée après l’eau. Chaque année dans le monde, ce sont 50 millions de tonnes de sable qui sont extraites pour construire des routes, des bâtiments ou du verre. De quoi construire un mur de 27 mètres de large et 27 mètres de haut autour de la planète Terre.

Au Sénégal, le pillage du sable du littoral est une véritable inquiétude. Entre Dakar et Thiès, plus de 2 millions m3 de sable ont été extraits en 2021 selon le rapport 2021 de la Dscom.

Cette exploitation concerne les données officielles sur l’activité dans les 15 carrières dénombrées à Dakar et les 18 ayant bénéficié d’une autorisation d’exploitation à Thiès.

Selon une monographie de l’Ansd sur l’extraction de sable, le pays dispose de 38 carrières dont 23 publiques.

La région de Saint-Louis en compte 11, Kaolack en abrite 3, Thiès en a 3, Diourbel et Louga en comptent chacune 2 et la région de Kaffrine en abrite 2.

Pour les 15 carrières privées, la région de Thiès en compte 8, Dakar 5, Diourbel et Saint-Louis chacune 1. L’enquête a permis de recenser 107 camionneurs, 16 détenteurs de machine de chargement, 15 exploitants privés et 621 manœuvres.

Le rapport de l’Etude monographique sur l’extraction de sable au Sénégal (Emsas) fait état d’un total de 38 unités d’extraction de sable répertoriées dans sept régions du Sénégal.

Ces unités d’extraction ont assuré une production de 6,5 milliards de francs Cfa (y compris les services de soutien) et généré une valeur ajoutée de 4,2 milliards de francs Cfa, en 2017.

  Le Sénégal reçoit 17,6 milliards Cfa pour la pré-exploitation du Ter

La production de sable est estimée «à 3 millions 529 mille 808 m3, soit l’équivalent en termes monétaires de 5,67 milliards de francs Cfa en 2017.

L’analyse de la production en quantité par type de carrière montre une dominance de celle des carrières privées avec 55%, contre 45% pour les carrières publiques.

Scroll al inicio