Économie

DES PRESTATAIRES DE L’ÉNERGIE DÉCIDÉS À CONTRIBUER À LA CRÉATION D’EMPLOIS

DES PRESTATAIRES DE L’ÉNERGIE DÉCIDÉS À CONTRIBUER À LA CRÉATION D’EMPLOIS 2

Le Collectif des prestataires de l’énergie agréés par la SENELEC (CNPAS), par la voix de son coordonnateur national, réitère son ambition de contribuer à créer près de 100.000 emplois à l’horizon 2025.

Cet engagement, en lien avec la perspective de l’exploitation pétro-gazière au Sénégal, s’inscrit également dans le cadre de la stratégie mise en œuvre par le gouvernement en matière de lutte contre le chômage et les migrations irrégulières, a indiqué Fall.

«Nous sommes au moins 8.000 prestataires agréés. Et chacun de nous emploie en moyenne 10 personnes. C’est important. Nous espérons aller jusqu’à 75.000 voire 100.000 emplois à l’horizon 2025 pour répondre à l’appel du président de la République, dans sa politique d’emplois. Ce sont des richesses que nous faisons ainsi entrer dans ce pays», a dit M. Fall.

Le coordonnateur national du Collectif des prestataires de l’énergie agréés par la SENELEC (CNPAS) s’entretenait avec des journalistes, lundi soir, à Dakar, en prélude à la célébration du premier anniversaire de sa structure.

Des officiels, parlementaires, élus territoriaux, diplomates, des acteurs du secteur de l’énergie ainsi que des représentants du patronat sont attendus à ce premier anniversaire du CNPAS, prévu au cours de la dernière semaine du mois d’avril, selon son coordonnateur.

Le CNPAS compte présenter à cette occasion «un bilan significatif» de ses actions sur le terrain, «ces dernières années».

«L’un des acquis de notre collectif, c’est la mise en place du CNPE’’, Consortium national des prestataires autour de l’énergie, «pour mieux nous aider à suivre les recommandations du chef de l’Etat, en termes de créations d’emplois et de lutte contre le chômage de nos jeunes’’, a-t-il souligné.

  Bourses: L’État mobilise 70 milliards pour payer les étudiants au Sénégal et à l’étranger

Birima Fall ajoute que le Collectif des prestataires de l’énergie agréés par la SENELEC (CNPAS) a l’ambition de d’apporter son expertise et de «participer au développement économique et social de notre pays».

«Nous voulons être des pourvoyeurs d’emplois au Sénégal», a-t-il insisté, ajoutant que le Collectif des prestataires de l’énergie agréés par la SENELEC, en plus d’être présent «sur l’ensemble du territoire» sénégalais, dispose pour cela de la matière grise et d’agents qualifiés.

«Avec ces atouts, nous nous inscrivons dans la logique tracée par le président de la République en matière de création d’emplois pour les jeunes notamment», a indiqué M. Fall.

Le Collectif des prestataires de l’énergie agréés par la SENELEC (CNPAS), qui opère dans un «secteur porteur», table sur la perspective de l’exploitation du pétrole et du gaz pour «aller plus loin» pour accompagner le gouvernement dans sa politique de création d’emplois.

De cette manière, il espère contribuer à baisser le chômage et à lutter contre la migration irrégulière.

Birima Fall a aussi déclaré que les prestataires agrées par la SENELEC ont suivi les recommandations du ministre du Pétrole et des Energies, Sophie Gladima, qui les avait invités à se regrouper dans «un grand bloc pour le bien du secteur».

«Elle nous avait dit que notre unité va faciliter le travail des pouvoirs publics pour nous accompagner dans notre mission», a-t-il fait savoir.

M. Fall a également assuré que sa structure travaille en harmonie avec la SENELEC, dont le directeur général «a honoré à plus de 80 % de ses engagements envers les prestataires».

Scroll al inicio