actualités

Forum mondial de l’eau : Macky Sall alerte sur « la gravité de la situation »

Forum mondial de l’eau : Macky Sall alerte sur « la gravité de la situation » 2

Le 9ème Forum mondial de l’eau ouvert, lundi, au Dakar Arena de Diamniadio, est une tribune pour lancer l’alerte sur la situation de la ressource eau dans le monde, a indiqué le Président sénégalais, Macky Sall.

« Ce 9eme forum nous donne l’opportunité de sonner l’alerte sur la gravité de la situation afin que les questions liées à l’eau restent au cœur de l’agenda international. Il y va de la santé de milliards d’individus à travers le monde, il y va également de la préservation de la paix et de la sécurité internationale », a indiqué Macky Sall lors de la cérémonie inaugurale.

« Tout laisse croire que si rien n’est fait, la situation ira de mal en pis, en raison notamment de la forte pression démographique, de l’urbanisation rapide et d’activités industrielles pour l’homme », a poursuivi le Président Sall, convoquant un rapport de mars 2021 des Nations unies sur l ‘eau pour édifier sur l’ampleur du mal.

» Deux personnes sur cinq dans le monde vivent dans des régions où l’eau est rare. Les femmes et les filles passent plus de 200 millions d’heures par jour à chercher de l’eau, 2 milliards 100 millions de personnes sont contraintes de consommer de l’eau polluée et 80% des eaux sont rejetés dans la nature sans aucun traitement, mettant en péril la santé de 4.5 milliards d’individus », a détaillé le chef de l’Etat à ce registre.

Forum mondial de l’eau : Macky Sall alerte sur « la gravité de la situation » 3

Il a, en outre, relevé que 90% des catastrophes naturelles les plus dévastatrices depuis 1990 sont liées à l’eau.

Organisée par le Conseil mondial de l’eau, la 9ème édition du Forum mondial de l’eau, première à se tenir en Afrique subsaharienne, se veut le forum des réponses. Elle porte sur le thème » La sécurité de l’eau pour la paix et le développement ».

  COVID-19 : 7 NOUVEAUX CAS, 86 CONTAMINATIONS AU TOTAL

Les chefs d’Etat Denis Sassou Nguesso du Congo, Mohamed Ould Ghazouani de la Mauritanie, Omar Cissoco Embalo de la Guinée, Sahle Work Zewde de l’Ethiopie, ont pris part à la cérémonie. Le directeur général de la Banque mondiale David Malpass, la directrice de l’Unesco Audrey Azoulay et d’autres personnalités ont, également, été de la rencontre.

« L’ampleur des défis à relever donne du sens aux différentes thématiques de cette édition portant entre autres sur le mécanisme de financement de la gouvernance de l’eau, l’innovation en matière d’assainissement, la problématique de l’eau potable en milieu rural, la recherche scientifique pour maximiser l’utilisation de l’eau et la réutilisation des eaux usées », a noté le Président Sall .

Scroll al inicio