« La pointe de Sangomar est une flèche littorale située sur l’océan atlantique, au débouché du delta du Saloum qui marque la fin de la Petite-Cote à l’Ouest du Sénégal.

Cet étroit blanc de sable s’étend vers le Sud sur une vingtaine de kilomètres à partir de Palmarin -Diakhanor. Menacé de longue date par l’érosion cotière, le fragile cordon a été une nouvelle fois rompu par un raz-de-marée en 1987, donnant naissance à l’île de Sangomar. La brèche entre ce nouvel îlot et la pointe où se trouve le village de Djiffer continue de s’élargir. »

Voila comment Wikipédia présente la pointe de Sangomar Elle est dans une zone géoclimatique caractérisée par la fragilité de son écosystème fortement entamé par l’avancée de la mer, la sécheresse et la salinisation des sols, ce qui a entraîné la dégradation du couvert végétal, la disparition de certaines espèces animales (pintades, biches), végétales et la baisse de la production agricole (riz par exemple)

C’est sur ce beau site où vit une population appartenant à l’éthnie sérère et qui s’adonne à l’agriculture et à la pêche.

La pointe de Sangomar, un des charmes touristique du Sénégal 1
La pointe de Sangomar, un des charmes touristique du Sénégal 2
À LIRE  L'étudiante sénégalaise Diary Sow est en contact avec ses proches