Une bousculade autour du stade d’Olembé à Yaoundé, survenue avant le match Cameroun-Comores comptant pour les huitièmes de finale de la CAN 2022, a fait au moins 8 morts dont un enfant de 6 ans, d’après un communiqué de l’hôpital le plus proche du stade.

Lors de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN-2021) entre le Cameroun et les Comores, une bousculade à l’entrée du stade Olembé a fait huit morts et une cinquantaine de blessés le lundi 24 janvier au soir.

« Huit décès sont enregistrés », selon un rapport du ministère de la Santé. Un premier bilan fourni plus tôt par la télévision d’Etat faisait état d’un « demi-douzaine de morts et des dizaines de blessés ».

Les victimes ont été « immédiatement transportées » à bord d’ambulances mais « le trafic routier intense, a ralenti le transport », selon le rapport.

Un bébé aurait également été piétiné par la foule, selon le ministère de la Santé. Le nourrisson, « immédiatement extirpé et conduit à l’hôpital général de Yaoundé » se trouve dans un état « médicalement stable ».

À LIRE  Air France dément toute reprise de ses vols vers le Sénégal à partir de mi-juin