Le président de la République a procédé lundi à la pose de la première pierre du port multifonctionnel de Ndayane (ouest), destiné à décongestionner celui de Dakar.

Pilier des échanges extérieurs sénégalais, le port de Dakar traite jusqu’à 95% des volumes commerciaux du pays. Dans une vision à long terme, le projet portuaire de Ndayane a été pensé pour soutenir la croissance continue du trafic face aux capacités limitées de l’actuel port.

Les travaux de cette infrastructure portuaire d’une superficie 1.200 hectares vont se dérouler en deux phases, pour un investissement tournant autour de 3.000 milliards de francs CFA, indique un dossier de presse du projet.

la pose de la première pierre pour la construction du complexe portuaire de Ndayane 1

La cérémonie de lancement des travaux s’est déroulée en présence du directeur général du Port autonome de Dakar, Ababacar Sédikh Bèye, et du président-directeur général DP World, Sultan Ahmed bin Sulayem.

Etaient également présents des maires des communes de Ndayane, localité voisine de Popenguine, dans la région de Thiès (ouest), ainsi qu’une forte délégation malienne.

La commune de Ndayane est située sur la Petite-Côte, entre Diass (Mbour), Toubab Dialao et Yène (département de Rufisque).

‘’Avec ce port, nous allons relever trois défis’’, dont celui de ‘’décongestionner le port de Dakar et ses environs’’. Il va servir aussi à ‘’donner une impulsion’’ au transport de marchandises, ‘’qui ne cesse d’argumenter à l’échelle mondiale’’, a dit Macky Sall.

À LIRE  MISE EN ŒUVRE DES CADRES DE CONCERTATION DE LA GRANDE MURAILLE VERTE AU SÉNÉGAL