Youssou N’Dour, lead-vocal du Super Étoile, a enflammé, samedi, le Dakar Arena, le palais des sports de Diamniadio, à l’occasion du Grand Bal du nouvel an, un rendez-vous incontournable inscrit dans l’agenda de mélomanes et autres inconditionnels de ce groupe mythique créé en 1979.

Nombreux ont été les spectateurs qui ont très tôt, dans l’après-midi, pris d’assaut cette infrastructure sportive, située à une trentaine de kilomètres de la capitale sénégalaise, pour éviter notamment les embouteillages.

Malgré ses quinze mille places, ce chaudron inauguré le 8 août 2018, comme attendu, a refusé du monde. Un pari de la mobilisation réussi de main de maître par celui qui est surnommé le Roi du Mbalax, au grand bonheur de fans venus des quatre coins du Sénégal.

De 0h à 5h, à aucun moment, la ferveur n’est retombée. Un spectacle grandiose assuré par cette bande d’amis, sur une musique internationale exaltante et profondément ancrée aux rythmes sénégalais dont seuls ils ont le secret.

C’est avec le morceau ’’Massamba Thioul Anta » un classique du Super Étoile des années 80 que Youssou N’ Dour a ouvert le Grand Bal. Une chanson traditionnelle qui raconte la légende de ce prince du Cayor, fils de Anta Mbar et de Mbergaan Diouf, célèbre selon la tradition orale, par sa canne en argent massif, héritée de son défunt père, qui lui conférait le pouvoir de neutraliser ses ennemis.

Dès les premières notes de guitare du maestro Djimy Mbaye, le public, toute génération confondue, entonne l’air du refrain, avant le début du titre, et ce, pendant plusieurs minutes. Une réaction qui ne manquera pas de faire pleurer l’artiste, visiblement envahi par l’émotion, face à autant de reconnaissance et d’administration.

À LIRE  OUSMANE WILLIAM MBAYE INTÉGRE L’ACADÉMIE DES OSCARS

Une réaction saluée par de salves d’applaudissements de plusieurs minutes, avant que la soirée ne reprenne de plus bel au grand bonheur du public qui a dansé sans répit, jusqu’à l’aube.

Au total, près de quarante titres phares ont été joué sur scène. Plusieurs autres artistes musiciens ont également pris part à ce moment de communion à l’image de Viviane Chidid qui a chanté en duo, l’une des plus célèbres chansons de Youssou N’Dour, 7 seconds, restée dans les charts pendant un an et le top trop dans beaucoup de pays comme l’Angleterre, l’Itale, l’Allemagne, le Russie, l’Australie.

Le single sorti en 1994 est resté à la première place pendant seize semaines consécutives dans le hit-parade français, devenant le single qui est resté le plus longtemps à cette place.

Le clou du spectacle a été la dernière chanson, le morceau Tatagal du dernier album de Youssou N’Dour, sorti au mois de décembre, dans le quel rend hommage à tous ces inconditionnels qui ont cheminé avec lui tout le long de sa carrière musicale partie des cérémonies familiales aux grandes scènes du monde.

’’Je vous salue, avec tous les honneurs pour tout ce bonheur. Ces fans de valeur qui m’attendent des heures, je vous ai dans mon cœur. Vous méritez d’être ovationné. C’est ça qui est la vérité car vous êtes toujours là quoiqu’il puisse arriver’’, a-t-il dit dans un refrain entonné en en chœur par ce public déjà conquis par ce titre dédié.

Il s’en est suivi un standing ovation et un bain de foule de l’artiste planétaire, porté en main par ses fans jusque dans son véhicule.

À LIRE  Rapport 2020 de Amnesty Sénégal: Seydi Gassama demande à l’Etat d’assumer sa responsabilité

’’Rien de tel qu’un homme généreux pour faire plaisir’’, réagit, ainsi Solange Diakhate, une spectatrice venue esperesss de de la France pour assister à cette soirée.

’’En 2000, j’avais invité ma petite sœur en France pour qu’elle assisté à la première édition de ce Grand bal à Bercy. Vingt ans plus tard, elle m’a fait la surprise de m’inviter à tour, ici à Aréna, mais franchement, je n’ai aucun regret’’, dit-elle.

Selon le lead du super étoile, ’’ce pari réussi restera à jamais dans les annales’’, invitant les autres artistes à s’approprier ce ’’joyau propice aux grands événements qui n’a rien à envier aux autres salles de spectacle mythiques du monde’’.