Elève de la 41e promotion de l’ENSOA, l’élève sergent de l’armée, Joe Pierre Kpoghomou s’était rendu à Dakar après avoir obtenu un permis de sortie de sa hiérarchie. Il sera porté disparu pendant des jours avant d’être finalement retrouvé mort à la plage de Gadaye.

La victime, Joe Pierre Kpoghomou, était porté disparu depuis le mardi 28 décembre.

Après deux jours d’intenses fouilles, le corps sans vie du militaire fut finalement découvert dans la nuit du jeudi 30 au vendredi 31 décembre, vers 22h, sur le rivage de la cité Gadaye. Informés, les policiers de Wakhinane Nimzatt se sont rendus sur les lieux pour constater le drame. Par la suite, la direction de l’Ensoa a été mis au courant, elle a indiqué que l’élève sergent avait demandé et obtenu une permission de sortie pour venir à Dakar et y effectuer un bref séjour.

Le corps sans vie de Joe Pierre Kpoghoumou a été évacué à la morgue de l’hôpital Principal de Dakar par les sapeurs-pompiers pour les besoins d’une autopsie.

À LIRE  RÉOUVERTURE DES CLASSES: L’IA DE SAINT-LOUIS ANNONCE UNE SÉRIE DE MESURES