Le ministre du tourisme et des transports aériens s’est dit, jeudi, satisfait du rythme d’évolution des travaux de rénovation de l’Aéroport de Saint-Louis.

Alioune Sarr qui visitait le chantier de cet aéroport a notamment déclaré à la presse que ’’l’entreprise est dans les délais contractuels mais en cas retard des pénalités seront appliquées’’.

Il a signalé que la fin des travaux est prévue en fin mars. Toutefois, il a reconnu que dans le cadre de l’exécution de ce chantier, des entreprises défaillantes ont été remplacées par d’autres.

Le ministre s’est félicité de l’achèvement de la piste de 2 500m sur 45 m. Concernant la tour de contrôle et l’aérogare, les travaux sont à la fin des fondations, a t-il indiqué.

M. Sarr a noté que la zone d’approche des avions doit être libérée incessamment car les dispositions ont été prises par le gouverneur et le ministère des finances pour le paiement du reste des impenses.

En outre, le ministre qui n’a pas manqué de féliciter l’administration territoriale pour la sensibilisation faite auprès les populations pour la libération de l’emprise de l’aéroport, demande aux autorités administratives et municipales de sensibiliser les populations impactées pour qu’elles libèrent les emprises à temps car à l’en croire, le ministère des finances est en train de dégager les fonds pour payer les impenses. Une demande saluée par le directeur du bureau Transcon au Sénégal, M. Jiri Jack qui a représenté à cette visite, le PDG llja Mazaneck. Pour lui, cela va faciliter davantage l’accélération des travaux.

Avec cette réhabilitation, la piste de près de 2,5 km pourra accueillir trois gros porteurs et permettra de booster le secteur et d’autres activités liées au transport aérien. Dans le même sillage, les occupants de cette partie de l’aéroport de Bango se félicitent de l’assistance du directeur du CEMPA, Consortium chargé du consulting, Bassirou Guèye, qui selon eux n’a ménagé aucun effort pour la réussite du programme, surtout avec le dégagement des emprises et la sensibilisation pour faciliter l’appropriation d’un tel projet par les populations…

À LIRE  Le comptable du MINISTÈRE DE LA SANTÉ condamné pour Détournement de deniers publics

Évaluées à 2 milliards, elles ont été payées jusqu’à 1 milliard 800 millions. Le ministre s’est rendu ensuite au parc de Djoudj où il a offert aux populations deux pirogues en fibre de verre.

Il a aussi offert du matériel de restauration aux parcs de la langue et barbarie et diagabar