Créé en 1954, le Parc national du Niokolo-Koba (PNNK) est situé à 650 km à l’est de Dakar dans la région de Tambacounda.

Avec près d’un million d’hectares d’une nature incroyablement riche, entre forêts-galeries, grandes plaines humides, savane arborée, collines rocheuses, rives abruptes, bambouseraies géantes ou forêt tropicale à perte de vue, le Parc est classé au patrimoine mondial de l’Unesco. En son cœur coulent plusieurs rivières dont le mythique fleuve Gambie qui offre à cet environnement unique un foisonnement de vie.

Le Parc National du Niokolo-Koba 1

Le Parc abrite une remarquable diversité d’animaux sauvages. Peu habitués aux safaris de masse, les animaux sont ici plus farouches qu’ailleurs. Les approcher s’apprécie comme nulle part ailleurs. On peut ainsi avoir la chance d’apercevoir lions, léopards, buffles, antilopes, chimpanzés et babouins, hippopotames et crocodiles, le grand élan de Derby ou encore plus de 300 espèces d’oiseaux, …

Le Parc National du Niokolo-Koba est un écrin fragile. Le Niokolodge entend participer concrètement à sa préservation, sa défense et son développement durable. Cela signifie l’investissement dans les activités économiques et sociales des villages en bordure du Parc, la sensibilisation à la gestion des déchets, la protection de la biodiversité, des peuplements semanciers, le soutien aux gardes dans la lutte contre le braconnage et les incendies volontaires, ou encore la protection des derniers éléphants voire la réintroduction de nouveaux individus.

À LIRE  16 décès ont été officiellement enregistrés en mer, depuis le début de 2020