L’icône sud-africaine de la lutte contre l’Apartheid, l’archevêque Desmond Tutu, est décédé dimanche à l’âge de 90 ans, a annoncé la présidence sud-africaine.

L’archevêque anglican sud-africain Desmond Tutu, icône de la lutte contre l’apartheid, est décédé, dimanche, à l’âge de 90 ans. Surnommé “The Arch”, il avait reçu le prix Nobel de la paix en 1984 pour sa contribution à apporter une solution et mettre fin au régime ségrégationniste en place en Afrique du Sud durant quatre décennies.

Desmond Tutu avait été atteint par un cancer de la prostate à la fin des années 1990. Il avait été hospitalisé à plusieurs reprises au cours de ces dernières années pour soigner des infections liées au traitement de son cancer.

“Un homme invincible contre les forces de l’apartheid”

“Le décès de l’archevêque émérite Desmond Tutu est un nouveau chapitre de deuil dans l’adieu de notre nation à une génération de Sud-Africains exceptionnels qui nous ont légué une Afrique du Sud libérée”, a ajouté le président sud-africain. Surnommé “The Arch” dans son pays, Desmond Tutu était affaibli depuis plusieurs mois. Il ne parlait plus en public mais saluait toujours les caméras présentes à chacun de ses déplacements, sourire ou regard malicieux, lors de son vaccin contre le Covid-19 dans un hôpital ou lors de l’office au Cap pour célébrer ses 90 ans en octobre.

Cyril Ramaphosa, le président d’Afrique du sud, a également salué un homme “d’une intelligence extraordinaire, intègre et invincible contre les forces de l’apartheid, il était aussi tendre et vulnérable dans sa compassion pour ceux qui avaient souffert de l’oppression, de l’injustice et de la violence sous l’apartheid, et pour les opprimés et pour les oppresseurs du monde entier”.

À LIRE  SAINT-LOUIS : LES TRAVAUX DE REVÊTEMENT DU PONT FAIDHERBE S’ACHÈVENT