Plus de 16.000 tonnes de graines d’arachide ont été collectées à Kaolack (centre) depuis le démarrage de la campagne de commercialisation de ladite filière agricole, a-t-on appris lundi du directeur général de la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (Sonacos), Modou Diagne Fada.

‘’Cette année, la campagne est largement meilleure que celle de l’année dernière. Nous avons visité deux sites à Lyndiane. Et nous nous sommes déjà retrouvés, après vingt-cinq jours de campagne, à plus de 16.000 tonnes de graines collectées’’, a annoncé M. Diagne.

Selon le directeur général de la Sonacos, l’année dernière, vingt-cinq jours après le démarrage de la commercialisation des récoltes d’arachide, la quantité de graines collectées était de moins de cinq tonnes.

Plus de 400 camions sillonnent les régions de Louga (nord), Kaolack et Diourbel (centre) à la recherche de graines d’arachide à acheter, a-t-il indiqué.

L’entreprise nationale qu’il dirige veut passer d’un objectif de collecte de 500 1.000 tonnes par jour, a-t-il dit.

Il a aussi promis de réduire à une semaine le délai de paiement des graines d’arachide collectées par les opérateurs privés auprès des guichets de la Sonacos.

‘’Nous menons une campagne sans bons impayés et sans anicroche’’, a assuré Modou Diagne Fada, affirmant que la société nationale a un financement de 47,5 milliards de francs CFA destiné à l’achat de graines d’arachide.

Une partie de ce montant – 6,5 milliards – va servir à payer un reliquat de la somme due aux opérateurs qui vendent les graines collectées à la Sonacos.

Les banques locales vont fournir 15 des 47,5 milliards destinés à l’achat de graines d’arachide, selon M. Diagne.

À LIRE  Hausse des actifs extérieurs nets à fin février 2022

‘’Nous pensons avoir suffisamment d’argent pour faire face aux besoins de financements de cette campagne’’, a-t-il assuré, précisant qu’‘’il n’y a aucun frein ni obstacle à la participation d’autres acteurs à la commercialisation de l’arachide’’.