Le Sénégal rejoint l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique (ACA) en tant que 20ème Etat membre, à l’occasion de son 20ème anniversaire.

Le Sénégal a rejoint l’ACA avec un apport en capital souscrit de 15 millions d’euros, grâce au soutien financier de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) ; Avec la participation du Sénégal, le total des fonds propres de l’ACA s’élève désormais à environ 473,8 MUSD, ce qui représente une augmentation de 15 % depuis décembre 2020 ; L’ACA travaille en étroite collaboration avec le Ministère de l’Économie, du Plan et de la Coopération internationale, le Ministère des Finances et du Budget ainsi que des partenaires clés du secteur privé du Sénégal à identifier les principaux domaines et projets de développement afin de soutenir la mise en œuvre du plan national stratégique d’un Sénégal Émergent (PSE) à l’horizon 2035. À court terme, l’ACA accompagnera des projets viables d’une valeur de plus d’un milliard d’USD, dans les secteurs de la finance, de l’énergie et des infrastructures au Sénégal.

Alors que l’Agence pour l’Assurance du Commerce en Afrique (ACA) célèbre ses deux décennies de conception de solutions financières innovantes pour le commerce et les investissements en Afrique, elle a l’insigne honneur d’accueillir la République du Sénégal comme 20ème Etat membre de l’ACA.

Le Sénégal rejoint l’ACA avec un apport en capital souscrit de 15 millions d’euros, grâce au soutien financier de la Banque Européenne d’Investissement (BEI). En conséquence, le total des fonds propres de l’ACA s’élève désormais à environ 473,8 MUSD, ce qui représente une augmentation de 15 % depuis décembre 2020. Cette augmentation est attribuée aux nouvelles adhésions du Cameroun et du Sénégal, ainsi qu’à la rentabilité continue et aux réinvestissements des actionnaires existants en 2021.

À LIRE  Mission économique afro-américaine au Sénégal permettra de financer projets des jeunes

Les produits d’assurance et de garantie de l’ACA favoriseront les investissements étrangers et des coûts de financement plus abordables pour le Gouvernement du Sénégal. L’ACA est en effet, en mesure de fournir au pays, une option essentielle à l’attractivité des investissements nécessaires à la mise en œuvre de son plan stratégique, dénommé Plan Sénégal Émergent (PSE), d’ici 2035.

Cette adhésion nous permet de diversifier les instruments de financement à la disposition de l’Etat du Sénégal, qui est un acteur crédible et important sur le marché financier

La notation de l’ACA (S&P – A/Stable et Moody’s A3/Stable) permettra aux prêteurs qui cherchent à développer leurs activités dans le pays, de bénéficier du soutien d’un partenaire solide, en matière de risque. Cela devrait augmenter la capacité des prêteurs et des investisseurs, et réduire considérablement le coût des emprunts du Sénégal auprès des prêteurs internationaux, ce qui pourrait réduire le ratio dette/PIB du pays. L’ACA mobilise, dans l’intérêt de ses pays membres, la capacité disponible au sein du secteur privé sous forme de réassurance. Ceci lui permet de remplir pleinement son rôle de soutien aux échanges commerciaux et aux investissements sur le continent.

L’adhésion du Sénégal à l’ACA arrive à point nommé, puisqu’elle s’inscrit dans la nouvelle stratégie de développement du pays. Le PSE constitue le référentiel de la politique économique et sociale à moyen et long terme, ce qui implique un rôle prépondérant du secteur privé pour attirer davantage d’investissements directs étrangers nécessaires au développement du Sénégal. À court terme, l’ACA accompagnera des projets viables d’une valeur de plus d’un milliard d’USD, dans les secteurs de la finance, de l’énergie et des infrastructures au Sénégal.

À LIRE  Nouveaux financements coréens au Sénégal: Plus de 11 milliards pour l’agriculture et l’enseignement supérieur

La campagne d’adhésion à l’ACA est en partie soutenue par la BEI qui, à ce jour, a accordé un total de 64,11 millions d’EUR de prêts concessionnels en soutien aux adhésions du Bénin, du Cameroun, du Niger, du Sénégal et du Togo. La BEI apporte également son soutien au Tchad et au Burkina Faso, qui devraient tous deux remplir les conditions d’adhésion à l’ACA et y adhérer dans les mois à venir.

L’ACA s’engage à accompagner le Sénégal dans la réalisation de ses objectifs de développement durable

Manuel Moses, DG de l’ACA;
« Nous avons l’insigne honneur d’accueillir le gouvernement du Sénégal en tant que 20ème État membre à l’occasion de notre 20ème anniversaire ! Nous saluons les efforts déployés par le gouvernement au fil des ans pour finaliser les conditions d’adhésion. L’ACA s’engage à accompagner le Sénégal, et l’Afrique en général, dans la réalisation de ses objectifs de développement durable, et reste une organisation d’atténuation des risques commerciaux primordiale, qui facilite l’investissement et stimule le commerce intra-africain à l’appui de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf). », déclare Manuel Moses, DG de l’ACA.