La reine d’Espagne Letizia Ortiz, a procédé hier à l’inauguration de l’Institut Cervantès de Dakar, en compagnie du ministre sénégalais de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop.

Ils ont dévoilé ensemble la plaque commémorant l’inauguration et signé le livre d’or après une visite des lieux.

La cérémonie s’est déroulée en présence de nombreuses personnalités parmi lesquelles le directeur de l’Institut Cervantès, Luis García Montero et celui de l’institut Cervantès de Dakar, Nestor Nongo Nsala et de l’ambassadrice d’Espagne au Sénégal, Olga Cabarga, entre autres.

Les artistes Raùl Rodriguez et Sirifo Kouyaté et le groupe «Dem Dikk» dirigé par Sidy Samb, ont animé la cérémonie.

Heureux d’accueillir ce nouvel institut baptisé du nom du grand «humaniste» Miguel Cervantès, le ministre Abdoulaye Diop estime qu’il a sa place ici pour ouvrir un nouveau chantier de la coopération entre le Sénégal et l’Espagne.

«(…) Cette coopération déjà étendue, ira se renforçant, car l’on sait qu’elle bonne place occupe depuis bien longtemps la langue espagnol dans les programmes des lycées et collèges et l’engouement des jeunes pour la culture espagnol», a-t-il dit.

Le nouvel institut Cervantès, situé sur l’avenue Cheikh Anta Diop à proximité de l’université de Dakar baptisé du même nom, est le premier à être ouvert au Sénégal et en Afrique subsaharienne.

Ce bâtiment autonome de deux étages, une villa des années 1960 rénovée, dispose de quatre salles de classes, d’une bibliothèque, d’une salle polyvalente multimédia pouvant accueillir jusqu’à 50 personnes, plusieurs bureaux et des espaces extérieurs pour des activités culturelles.

Implanté sur un terrain de plus de 1.500 mètres carrés, le centre est doté d’espaces extérieurs permettant d’abriter des activités culturelles, académiques et de loisirs.

À LIRE  Guinée-Sénégal : La réouverture deS frontièreS

A travers ce premier centre de Dakar, l’Institut Cervantès renforce sa présence et sa capacité à promouvoir la culture et la langue espagnole dans toute l’Afrique subsaharienne et centrale, a-t-on appris lors de la cérémonie.

Dirigé par Nestor Nongo Nsala en poste à Dakar depuis mars 2020, l’Institut Cervantès va offrir plus de services avec des échanges plus importants et une présence plus intense.

En plus de permettre à l’Espagne d’étendre sa présence, l’institut a également pour missions de collaborer avec les professeurs de langue espagnole afin de les aider dans leur travail et les donner des instruments et moyens pour qu’ils puissent bien le faire, a souligné Luis Garcia Montero, le directeur de la structure-mère, l’Institut Cervantès.

L’Institut Cervantès de Dakar absorbe l’actuelle Aula Cervantès, mise en place depuis avril 2010.

Le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, avait visité l’institut Cervantès lors de son voyage à Dakar en avril dernier.

Avec 350.000 étudiants, le Sénégal compte parmi les pays qui détiennent le plus grand nombre d’apprenants de cette langue, derrière la Cote d’Ivoire (566.000) et le Benin (412.000).

Selon Luis Garcia Montero, l’Afrique subsaharienne compte plus d’un million et demi d’étudiants de langue espagnole.

Avec-APS-