Deux agents qui officient au ministère des Affaires étrangères ainsi qu’une autre personne détentrice d’un passeport diplomatique ont été arrêtés par la Division des Investigations criminelles (DIC).

Du nouveau dans l’enquête relative à l’affaire du trafic de passeports diplomatiques pour laquelle les députés d la majorité présidentielle Mamadou Sall et Boubacar Biaye sont cités.

Deux agents du ministère des Affaires étrangères et une autre personne détentrice d’un passeport diplomatique ont été arrêtés par la Dic. Placés en garde à vue, ils seront déférés au parquet aujourd’hui lundi. L.S, un des premiers arrêtés sur la liste balancée par les agents du Département des Affaires étrangères, a confié qu’il a acheté son passeport auprès d’une autorité nommée A.K. Ce dernier qui est en fuite, est activement recherché. Il serait hors du territoire national.

A signaler que les Boubacar Biaye et El Hadj Mamadou Sall feront face, le 21 décembre prochain, au juge d’instruction du 2e cabinet. Ils ont reçu leur notification de mandat de comparution et étaient de passage pour la signature. Pour rappel, l’Assemblée nationale du Sénégal avait levé, le 9 novembre 2021 lors d’une plénière, l’immunité parlementaire des députés Boubacar Biaye et El Hadj Mamadou Sall.

La procédure avait été lancée le 22 octobre 2021 avec la mise en place par le parlement d’une commission ad hoc suite à une saisine du ministre de la Justice et garde des Sceaux aux fins de levée de l’immunité parlementaire des deux députés membres de la mouvance présidentielle.

Dans cette affaire de trafic de faux passeports diplomatiques, l’enquête lancée en début septembre avait permis l’arrestation d’El Hadj Djadji Condé, considéré comme le cerveau du réseau. Condé a été par la suite placé sous mandat de dépôt le 13 septembre.

À LIRE  KÉBÉMER : 23 CANDIDATS À L’ÉMIGRATION CLANDESTINE, DONT UN MINEUR, INTERPELLÉS