Dans l’affaire de trafic de passeport diplomatique Boubacar Biaye et Mamadou Sall feront face au juge le 21 décembre. Selon nos confrères de « Libération », les mandats de comparution décernés par le juge ont été remis aux concernés par la Direction des investigations criminelles (DIC).

Pour rappel, El Hadji Mamadou SALL et Boubacar Villiemmbo Biaye, deux députés de la mouvance présidentielle sont cités dans une affaire trafic présumé de passeports diplomatiques.

En fait, le cerveau de ce dossier de passeports diplomatiques E. D. Condé a été arrêté le samedi 4 septembre dernier par les éléments du commissaire Aliou Ba de la Division des investigations criminelles (Dic), non loin de la RTS.

Interrogé par les enquêteurs, E.D. Condé âgé de 55 ans passe aux aveux. L’inculpé domicilié à la Cité Aliou Sow dira qu’il travaille avec de hautes autorités dont des députés. Ainsi, il a préféré citer seulement Mamadou Sall et Boubacar Biaye.

Par ailleurs, le sieur Condé a été placé sous mandat de dépôt. Là où les deux parlementaires de BBY attendent d’être édifiés sur leur sort.

À LIRE  Diary Sow, l'étudiante sénégalaise qui avait disparu l'an dernier, publie un roman sur son expérience