Le directeur exécutif de l’Institut panafricain pour la citoyenneté, les consommateurs et le développement (Cicodev), Amadou Kanouté, a réitéré une proposition de plusieurs organisations de la société civile, le ‘’mécanisme de financement mondial’’, comme un gage de sécurité sanitaire mondiale.

‘’Un modèle qui me vient à l’esprit et que nous sommes en train de tester dans notre pays, c’est le mécanisme de financement mondial en soutien à chaque femme, chaque enfant’’, a dit M. Kanouté.

Il a rappelé cette idée commune à plusieurs organisations de la société civile, à l’occasion du quatrième forum Galien, vendredi, à Dakar.

Ce mécanisme appelé aussi ‘’Global Financing Facility-GFF’’ peut ‘’contribuer à mettre fin aux décès maternels et infantiles évitables’’, a assuré le président de Cicodev.

Le GFF présente l’avantage de pouvoir ‘’améliorer la qualité de vie et la santé des femmes, des enfants et des adolescents’’, a proposé M. Kanouté.

Selon lui, le ‘’mécanisme de financement mondial’’ est une réponse à la question de savoir comment promouvoir une collaboration multisectorielle et un engagement communautaire pouvant garantir la sécurité sanitaire mondiale.

Le GFF est efficace dans la mesure où ‘’les communautés sont les cibles et les ‘potentiels’ acteurs des politiques publiques, si l’occasion leur est donnée’’, a-t-il souligné.

Une ‘’appropriation’’ des politiques publiques par les communautés sera ‘’le premier gage de succès’’ de l’Etat en matière de santé, a ajouté le directeur exécutif de Cicodev.

La sécurité sanitaire doit être perçue, de l’avis de M. Kanouté, ‘’comme une préoccupation réelle, partagée et reconnue comme telle par toutes les parties prenantes : les ménages, les communautés, l’Etat, les collectivités territoriales’’.

À LIRE  Macky Sall instruit la mise en service du Train express régional pour novembre au plus tard

‘’Le GFF est un partenariat multipartite en soutien à la Stratégie mondiale pour la santé des femmes, des enfants et des adolescents des Nations unies et des objectifs de développement durable’’, a-t-il souligné.