Après six éditions organisées entre 2014 et 2019, le 7e Forum international de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique se tiendra les 6 et 7 décembre, sous le thème «Les enjeux de stabilité et d’émergence en Afrique dans un monde post COVID-19».

Initié sous l’impulsion du Président sénégalais, Macky Sall, qui prendra la présidence de l’Union africaine en janvier prochain, ce Forum de Dakar est devenu un rendez-vous annuel attendu par les dirigeants et les acteurs internationaux impliqués dans le développement et la stabilité du Continent.

Cette 7e édition du Forum se déroulera dans un contexte particulier marqué par la crise sanitaire dictée par la pandémie de COVID-19, et l’apparition dans plusieurs pays du nouveau variant de coronavirus «Omicron», qui a poussé nombre de pays à suspendre les vols internationaux.

La cérémonie d’ouverture de ce forum, à laquelle participeraient notamment les présidents sud-africain Cyril Ramaphosa, nigérien Mohamed Bazoum et de Guinée-Bissau Umaro Sissoco Embalo, sera suivie d’un Panel de haut niveau, qui sera présidé par le chef d’Etat Sénégalais Macky Sall. Sont invités également à ce forum, le président du Conseil européen, Charles Michel, et le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat ainsi que trois sous-secrétaires américains, selon les organisateurs. La France sera représentée par Florence Parly, ministre des Armées, et le chef de la diplomatie Jean-Yves Le Drian.

Le Président du CICR (Comité international de la Croix Rouge), Peter Maurer, et le Directeur de l’Institut Pasteur de Dakar, Amadou Alpha Sall, seront également présents. Au total, une quarantaine de pays et autant de think-tanks ou ONG seront représentés à ce 7eme forum de Dakar.
Le Forum, qui alternera séances plénières, ateliers et panels pour faire face aux défis sanitaire et sécuritaire auxquels est confrontée l’Afrique, rassemblera durant deux jours des centaines de décideurs du continent, dont des Chefs d’Etat et de gouvernement, des ministres, et des experts de renommée internationale (politiques, économiques, académiques et associatifs), selon les organisateurs.

À LIRE  covid-19/sénégal: 304 NOUVEAUX CAS, 13 DÉCÈS ET 270 GUÉRIS

L’événement, qui se déroulera au Centre International de Conférence Abdou Diouf (CICAD) de Diamniadio, est organisé par le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur avec la collaboration scientifique du Centre des Hautes études de défense et de sécurité(CHEDS) du Sénégal et en partenariat avec le cabinet «Avisa Partners».

Le programme de ce 7ème forum inclut plusieurs activités scientifiques ainsi que deux plénières et six ateliers organisés en deux Blocs. Le premier Bloc porte sur » les enjeux de stabilité post Covid-19 : défis sécuritaires et nouvelles menaces» et le 2eme consacré à la thématique «consolider la paix et la sécurité en Afrique pour favoriser l’émergence».

Le Forum de Dakar a pour but de contribuer au renforcement de la paix et de la sécurité en Afrique par une meilleure compréhension des enjeux de stabilité et d’émergence dans un monde post COVID-19.

Dans cette perspective, la 7ème édition du Forum international de Dakar sur la Paix et la sécurité en Afrique sera un grand moment d’échanges autour des principaux enjeux de stabilité et d’émergence de l’Afrique dans un monde post-pandémie. Une série de questions cruciales seront prises en charge telles que la refonte du multilatéralisme et des politiques de sécurité, l’autonomisation stratégique des États africains, la promotion des synergies civilo-militaires, la consolidation et la coordination des mécanismes de coopération, la lutte contre la cyber criminalité et la désinformation, selon les organisateurs.

Il offrira également l’opportunité de tirer les leçons apprises de la pandémie de COVID-19 pour permettre à l’Afrique de mieux faire face aux prochains chocs sanitaires majeurs, tout en consolidant la gouvernance de ses États au profit de la paix, de la sécurité et du développement. Enfin, le Forum sera le point de départ d’un nouvel » Appel de Dakar » pour une Afrique stable et suffisamment résiliente face aux crises globales, déterminée à renforcer son autonomie et à paver les chemins de son émergence économique et sociale. Le Forum de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique est né, rappelle-t-on, de la volonté des Chefs d’Etat et de Gouvernement africains, réunis au Sommet de l’Elysée en décembre 2013.