Les pertes fiscales dues à la fraude et à l’évasion fiscale ont porté un préjudice énorme au Sénégal qui s’élève à 150 milliards de francs CFA.

D’après le rapport 2021 du consortium constitué de Tax Justice Network Public Service International et Global Alliance for Tax Justice, l’État sénégalais a perdu 259,45 millions de dollars, soit plus de 150 milliards de Fcfa, en 2020.
Selon l’étude parcourue par le quotidien Les Échos, le pays est toujours dans la zone rouge du fait de ces pertes engendrées par la fraude et l’évSelon asion fiscale.

Pour preuve, le Sénégal se classe 18ème sur les 54 pays du continent africain.

Sur le continent, les pertes d’impôts ont fait perdre à l’Afrique un montant estimé à 17,1 milliards de dollars de recettes.

C’est une baisse de 8,3 milliards de dollars par rapport aux estimations de 2020 qui indiquaient que le continent perdait jusqu’à 25,4 milliards de dollars de recettes Ffiscales.

La plus forte baisse est relevée au Nigeria où les estimations de pertes de rentrées d’impôt reculent de 8,8 milliards de dollars pour se situer à 2 milliards.

À LIRE  161,82 millions de Droits de tirages spéciaux alloués par le FMI