Les investissements directs des entreprises chinoises en Afrique ont dépassé 43 milliards de dollars en fin 2020, rapporte un livre blanc publié vendredi par le Bureau de l’information du Conseil des Affaires d’Etat de la République populaire de Chine.

Le livre blanc, intitulé «La Chine et l’Afrique dans la nouvelle ère : un partenariat d’égalité», est publié à deux jours du démarrage de la huitième Conférence ministérielle du Forum sur la Coopération Sino-Africaine (FOCAC).

Cette rencontre se tient à partir de ce dimanche 28 jusqu’au mardi au Centre International de Conférences Abdou Diouf (CICAD), à Diamniadio.

Selon le livre blanc, la Chine a établi plus de 3.500 entreprises de différents types à travers le continent. Les entreprises privées sont progressivement devenues la principale force d’investissement en Afrique. Plus de 80% de leurs employés sont locaux et elles ont directement et indirectement créé des millions d’emplois, selon cette publication.

Elle renseigne que la Chine est le ’’plus grand’’ partenaire commercial de l’Afrique pendant douze ans, depuis 2009, ajoutant que ’’la proportion du commerce de l’Afrique avec la Chine dans le commerce extérieur total du continent a continué d’augmenter et a dépassé 21% en 2020’’.

Le livre blanc Bureau de l’information du Conseil des Affaires d’Etat de Chine note que la structure du commerce Chine-Afrique s’améliore également.

Le document fait remarquer que la technologie dans les exportations de la Chine en Afrique a enregistré une croissance notable, les exportations de produits mécaniques, électriques et de haute technologie représentant maintenant plus de 50% du total.

Le Livre blanc signale que plus de 200 entreprises chinoises ont enregistré un stock d’investissement de 1,11 milliard de dollars dans le secteur agricole dans 35 pays africains.

À LIRE  Bank of Africa Senegal: Le résultat net enregistre une hausse de 79,7%

Leurs investissements couvrent des domaines tels que la plantation, la reproduction et la transformation. Plus de 350 types de produits agricoles africains peuvent être échangés avec la Chine, indique le livre blanc, ajoutant que tout cela assure une croissance stable du commerce agricole Chine-Afrique.

La Cérémonie d’Ouverture de la 8e Conférence ministérielle, sera coprésidée lundi à 12h, au CICAD, par le président de la République Macky Sall et le président de la République de Chine Xi Jinping (en ligne), avec la participation des Présidents de la République Démocratique du Congo, de la République arabe d’Egypte, de l’Union des Comores, de la République sud-africaine, de la commission de l’Union Africaine et du Secrétaire général des Nations Unies.

La 8eme Conférence ministérielle de la coopération Chine-Afrique (FOCAC) est prévue mardi à partir de 9h00, à huis clos. La cérémonie de clôture aura lieu à 20h, suivie d’une Conférence de presse des ministres chinois et sénégalais des Affaires étrangères.

Le Forum sur la coopération Sino-africaine (FOCAC), créé en 2000, est une plateforme de dialogue politique dans le cadre de la coopération sud-sud et un mécanisme de coopération entre la Chine et l’Afrique basé sur le principe de l’égalité et des avantages mutuels.

Le FOCAC est placé sous le thème ‘’Approfondir le partenariat sino-africain et promouvoir le développement durable pour bâtir une communauté d’avenir partagé entre la Chine et l’Afrique, dans la nouvelle ère’’.

La huitième conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine va adopter quatre documents, dont un plan d’action pour la période 2022-2024.

À LIRE  Macky Sall appelle a un “débat serin et informé” sur les ressources pétrolières et gazières

Il est aussi prévu, lors de ce Forum Chine-Afrique, une déclaration dite de Dakar et un plan d’action de Dakar 2022-2024. Un document relatif à la ‘’vision 2035 de la coopération sino-africaine sur la coopération et le changement climatique’’ sera également adopté par l’Afrique et la Chine.

Avec-APS-